Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le « jeu de l’olive » inquiète les autorités après une plainte déposée dans le Tarn-et-Garonne

Publié par Nicolas F le 28 Nov 2021 à 23:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un sketch que vous avez peut-être déjà vu sur la chaine YouTube du Palmashow. Greg Ludig et David Marsais s’amusent dans leurs vidéos à enfoncer un doigt par surprise dans le derrière de l’autre, par-dessus les vêtements, en criant : « Olive ! ». Cette intrusion physique est devenue un « jeu » dans les cours d’école. Entre agression physique, harcèlement, moquerie et contact inapproprié, les autorités s’inquiètent de cette pratique depuis qu’une plainte a été déposée dans le Tarn-et-Garonne par des parents.

Publicité

>>> À lire aussi : Ce nouveau jeu dangereux dans la cours d’école qui inquiète fortement : un enfant a déjà failli mourir !

Un étudiant victime du « jeu de l’olive » porte plainte contre ses camarades

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Au collège François-Mitterrand de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, un élève de 11 ans a raconté à ses parents qu’il avait été victime du « jeu de l’olive ». Trois camarades auraient joué à ce jeu qui consiste à surprendre quelqu’un en enfonçant un doigt dans son derrière, par-dessus les vêtements. Les parents n’ont pas pris cette agression à la rigolade et ont porté plainte à la gendarmerie à l’encontre des trois amis de leur fils. Il semblerait que ce jeu touche de nombreuses écoles, en particulier dans ce département.

Publicité

>>> À lire aussi : Le Momo Challenge, le jeu viral dangereux chez les adolescents !

Le « jeu de l’olive » est considéré comme un « viol »

Les faits dénoncés sont très graves puisqu’en se référant aux définitions légales, ce jeu ne constitue par seulement une « agression sexuelle ». Aux yeux de la loi, il s’agit d’un « viol » puisqu’il s’agit d’un « acte de pénétration » qui a été commis sur « autrui par violence, contrainte, menace ou surprise ». Les trois étudiants visés par la plainte ont été exclus de l’établissement. Le parquet de Montauban a ouvert une enquête judiciaire à l’encontre des trois mineurs. La gendarmerie de Tarn-et-Garonne a expliqué que ce jeu « ne prête aucunement à rire ». La gendarmerie incite les parents dont les enfants auraient été victimes du « jeu de l’olive » d’appeler le 17 pour signaler les faits.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

>>> À lire aussi : Que veut dire l’expression « Le Sang », utilisée dans toutes les cours de récré ?

le jeu de l'olive est dangereux
Crédits : Palmashow

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.