Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Jonathann Daval victime d’un malaise pendant son procès : l’audience suspendue

Publié par FJ le 18 Nov 2020 à 21:09

Mise à jour : Lors de son audition aujourd’hui, Jonathann Daval a fait un malaise. L’accusé du meurtre de sa femme est devenu livide puis s’est assis lors de l’audience avant d’être évacuée de la salle. Des pompiers sont arrivés sur place pour l’évacuer en fourgon du tribunal.

—-

En ce moment-même, se tient le procès très médiatisé de Jonathann Daval. L’homme a tué sa femme en 2018. Pendant plusieurs mois, il s’est fait passer pour le mari meurtri et éploré avant de confesser être à l’origine du meurtre.

jonathann davall double visage procès

>>> À lire aussi : Affaire Jonathann Daval : Alexia violée après sa mort ?

Un procès très attendu

C’est sans aucun doute l’une des affaires meurtrières les plus suivies de France. En effet, elle est le parfait exemple des violences conjugales que les maris peuvent faire subir à leur femme.

En 2018, Jonathann Daval déclare un matin la disparition de sa femme, Alexia Daval. Cette dernière, selon ses dires serait partie faire un jogging le matin, mais n’est jamais rentrée. Elle a même envoyé un texto à ses parents pour leur dire qu’elle passerait sûrement les embrasser.

Elle ne rentrera jamais. Et après plusieurs heures d’inquiétude, la police prend en charge l’enquête. Les recherches commencent alors dans toute la région et le corps est rapidement retrouvé dans un bois, calciné et caché sous plusieurs branches de bois.

>>> À lire aussi : Affaire Alexia Daval : L’avocat de Jonathann Daval met les choses au clair et donne des nouvelles peu rassurantes !

Une personnalité multiple

Une grande marche blanche est organisée, et durant les conférences de presse, Jonathann Daval joue le mari éploré. Mais comme dans toutes les histoires de meurtres, les soupçons se retournent rapidement vers lui.

Les enquêteurs ont vu juste car quelques mois après, il avoue. Son procès se tient en ce moment-même et le moins que l’on puisse dire, c’est que la personnalité de Jonathann Daval commence à se dessiner petit à petit. En effet, pendant de longues années, il est passé pour le mari discret, qui se laissait un peu marcher sur les pieds. Mais pour tuer Alexia, il l’a étranglé pendant 5 longues minutes.

Pendant le procès, il n’a pas pleuré lorsque le juge a décrit la découverte du corps calciné. Une personnalité qui intrigue vraiment les juges, qui oscille entre l’homme banal et le tueur.

>>> À lire aussi : Affaire Jonathann Daval : les parents d’Alexia prennent une décision radicale