Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un prêtre vole l’argent de sa paroisse et organise des orgies sous GHB

Publié par Justine Rousseau le 27 Sep 2021 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette histoire est assez stupéfiante ! Un prêtre italien, qui exerçait en Toscane, a été arrêté pour avoir détourné les fonds de sa paroisse afin d’organiser des orgies. Il proposait également du GHB à ses hôtes.

Un prêtre vol l'argent de sa paroisse et organise des orgies sous GHB

>>> À lire aussi : Un pasteur meurt après 3 jours sous terre alors qu’il pensait pouvoir ressusciter

GHB et soirées libertines

Cette enquête, pour le moins particulière, a été révélée par le Times. Un prêtre italien de 40 ans, du nom de Francesco Spagnesi qui officiait à Prato, une petite ville proche de Florence, a été arrêté pour avoir détourné les fonds de sa paroisse. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais ce n’est pas tout.

En plus du vol, le prêtre organisait des orgies dans lesquelles il vendait du GHB. Le GHB est aussi appelé « la drogue du viol« . Son usage est illégal dans beaucoup de pays dont l’Italie ou encore la France. Il n’était pas seul à organiser ces soirées, un complice avec lequel il vivait, l’aider à concevoir ces parties fines.

De l’argent pour aider les familles défavorisées

Avec un complice en guise de colocataire, les deux hommes avaient établi un super stratagème. Grâce à des sites de rencontres, ils recrutaient les personnes intéressées par les orgies puis pendant la soirée, ils vendaient leur drogue.

C’est le prêtre Francesco Spagnesi qui gérait la partie financière. En effet, il demandait aux fidèles de sa paroisse de donner de l’argent pour les familles défavorisées pour ensuite voler le butin en vidant les comptes bancaires de la paroisse. Son colocataire, lui, s’occupait de trouver la drogue. Il se rend notamment aux Pays-Bas pour s’en procurer, selon son témoignage à la police.

Accusé d’avoir volé 100 000 euros à sa paroisse

Arrêté par les forces de l’ordre, Francesco Spagnesi est accusé d’avoir volé 100 000 euros dans la caisse. Ce dernier dément cette accusation mais avoue avoir distribuer la drogue pendant les soirées. Le domicile des deux hommes a été fouillé et les enquêteurs y ont découvert des pipes à crack artisanales.

Pour l’instant, le prêtre italien est assigné à résidence pendant que les enquêteurs continuent d’interroger les 200 personnes qui auraient pu participer à ces soirées.

>>> À lire aussi : « J’avais un préjugé plutôt négatif » : le prêtre qui a veillé sur le corps de Lady Diana s’exprime pour la première fois