Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un homme décapite sa grand-mère puis s’enfuit avec la tête

Publié par Elodie Gros-Désir le 08 Nov 2023 à 8:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Soupçonné d’avoir tué puis décapité l’une de ses proches avant de s’enfuir avec la tête, Luis Arroyo-Lopez a été retrouvé deux jours après les faits.

À lire aussi : « On m’a menacé de me décapiter » : quand Magali Berdah se confie sur les insultes qu’elle reçoit chaque jour

Une femme décapitée dans une résidence californienne

La police a réussi à mettre la main sur le principal suspect. Luis Arroyo-Lopez, 24 ans, est soupçonné d’avoir tué puis décapité sa grand-mère.

Les faits se sont déroulés à Santa Rosa (Californie), le 2 novembre dernier. Ce jour-là, les forces de l’ordre sont appelées dans une résidence pour soupçon d’homicide. Une fois sur place, les agents de police découvrent le corps d’une femme, dépourvu de tête.

Selon les premières constatations, elle aurait été décapitée. Après avoir interrogé le voisinage, la police se lance très vite à la recherche de Lui Arroyo-Lopez. Le petit-fils de la victime que les témoins soupçonnent de s’être enfui avec la tête.

Un homme soupçonné de décapitation

À lire aussi : En montant sur un train, cet homme se fait décapiter par un pont

Le suspect appréhendé et la tête retrouvée

Bien décidée à retrouver le meurtrier de la victime, la police met tout en place pour le localiser. Pour ce faire, elle lance un appel à témoins et diffuse vendredi sa photo dans les médias régionaux.

Retrouvé à 80 km du crime deux jours plus tard, le jeune homme est appréhendé par les forces de l’ordre. « Les enquêteurs du Santa Rosa Police Department continuent d’enquêter activement sur cette affaire, et des informations supplémentaires seront communiquées ultérieurement », ont indiqué les autorités sur Facebook.

Selon les enquêteurs, Luis Arroyo-Lopez venait tout juste de sortir de détention. Une condamnation faisant suite à des faits d’agression à main armée et de possession d’arme.

La tête de la femme a finalement été retrouvée, ce 6 novembre, aux alentours de 19 h 30, non loin de la rivière de Santa Rosa Creek.

À lire aussi : Il a failli se faire décapiter par une tortue projetée comme un frisbee qui s’est encastrée dans le pare-brise

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER