Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Elle accouche de sa petite-fille pour son fils homosexuel

Publié par Jessy le 04 Avr 2019 à 22:30

Aux États-Unis, cette femme a accepté d’être la mère porteuse de son fils et de son gendre. A 61 ans, elle devient grand-mère d’une petite Uma Louise.

 

crédit photo : Ariel Panowicz

 

>> À lire aussi :Une demande en mariage en salle d’accouchement : elle lui dit oui au moment de découvrir son bébé

 

Elle permet à son fils et son gendre d’avoir un enfant

Cécile Eledge, américaine de 61 ans, a décidé de porter l’enfant d’un couple homosexuel, afin que ces derniers aient la chance d’avoir un enfant. Cependant, l’Américaine a fait ce geste pour rendre service à son fils et au compagnon de ce dernier, qui désiraient un enfant. La petite fille, qui est en bonne santé, a vu le jour grâce à un embryon conçu avec les gamètes de Matthew et de Léa, la soeur d’Eliott, comme le rapporte Le Parisien. Deux ans de préparation ont été nécessaires avant la fécondation in vitro, qui a fonctionné au premier essai. Une chance pour le couple, puisque Cécile était ménopausée depuis 10 ans. Une gestation pour autrui (GPA) qui aura coûté 35 700 euros à Matthew et Eliott.

 

View this post on Instagram

Wow, y’all. The last 48 hours have been cray. The incredible feedback from this story has just basically sent my heart into full overflow mode. I am so beyond happy for this amazing family. The cuteness. Can ya even?! Thank you to everyone for the incredible kindness. ♥️

A post shared by Ariel Panowicz (@arielpanowicz) on

 

>> À lire aussi : Cette grand-mère accouche de sa petite-fille, découvrez pourquoi

 

Un acte d’amour pour une grossesse à risque ?

Selon différents professionnels du collège des gynécologues et obstétriciens français, l’âge limite raisonnable pour accoucher est de 45 ans. À 61 ans, la femme aurait donc pu mettre sa vie en danger : « Les risques sont d’abord pour la femme qui accouche, car le système cardio-vasculaire est très sollicité pendant la grossesse. Le volume sanguin et le rythme cardiaque augmentent et avec eux le risque d’un problème qui peut aussi avoir un impact sur la santé de l’enfant «  explique Bernard Hédon, gynécologue obstétricien. Peu importe, la femme de 61 ans a pu mettre au monde sa propre petite-fille sans difficulté.

 

View this post on Instagram

Well, holy smokes, y'all. Little tiny Uma Louise has ventured into this world and let me tell you, she is simply perfect. Carried and birthed by her 61 year old Grandmother, and created by her two Dads and loving Aunt, Uma is surrounded by an immense amount of love. Being a part of today was amazing. Cele, you are a warrior. @matt_eledge + @ephemeral.elliot, you're already the best Dads. Can't wait to watch you all grow. ♥️ P.S., EVERYONE TAG @theellenshow. Y’all know she’d love this.

A post shared by Ariel Panowicz (@arielpanowicz) on

 

Ça peut vous intéresser : 

-> Atteinte de vaginisme, elle n’a jamais fait l’amour avec son mari pourtant elle vient d’accoucher

-> Une ado se réveille après 4 jours dans le coma et découvre qu’elle a accouché !

-> Elle accouche dans un TGV Ouigo et la SNCF offre la gratuité à son fils