Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Famille recomposée : les conseils pour avoir une famille épanouie

Publié par Sabine le 10 Oct 2021 à 13:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la famille Recomposée, je voudrais la mère ! Oui, mais laquelle ? Pour ce qui est de la sœur ou du frère, on peut se demander s’il s’agit de la demie ou du même lit.

Reste les grands-parents pour lesquels le schéma est souvent plus classique, mais encore ? Comment s’affranchir des tensions et des jalousies dans une famille dont les membres sont parfois contraints de vivre ensemble, mais sans liens de parenté ? Comment trouver l’harmonie dans une famille recomposée, ensemble trouvons les clés.

famille recomposée

Une communication non violente pour apaiser les tensions

Lors de séparations, il y a beaucoup de tensions. Les parents décident de s’engager dans une nouvelle voie, avec une autre personne ou seul parfois. Tous ces changements peuvent être perçus par l’enfant de manière dramatique. Il faut savoir qu’il a tendance à se penser fautif. Son comportement peut brusquement changer. Il va devenir irascible dans certains cas, ou au contraire se replier sur lui-même. I

l est donc primordial d’organiser des rencontres entre parents et enfants afin de mettre tous les affects à plat et discuter de manière apaisée. Inutile de rappeler que l’un ou l’autre des parents a été blessé, il faut montrer un visage compréhensif et beaucoup d’ouverture. Pour les enfants plus petits, il est important de lui construire un cadre bien précis avec des repères auxquels il peut se rattacher, car une séparation peut tout de même le déstabiliser. Une fois les bases bien comprises et les nouveaux venus bien intégrés, la famille recomposée va mieux fonctionner.

Des lieux à préserver

Même si la famille recomposée s’élargit de manière exponentielle, il est important que chaque enfant conserve son aire d’intimité. Si cela ne peut pas être une chambre pour lui tout seul, il est important de lui réserver un coin qu’il pourra aménager à sa guise et dans lequel il se sentira vraiment chez lui. S’approprier un espace est une étape indispensable pour se sentir bien dans sa peau. Pour les parents, ils doivent faire en sorte de prévenir certaines rancœurs ou inimitiés entre les enfants qui sont parfois obligés de vivre sous le même toit sans le désirer. Il est difficile de faire preuve d’autant d’affection envers les siens et ceux de son compagnon ou de sa compagne, mais c’est pourtant ce vers quoi il faut tendre. En étant vraiment ouvert aux membres de cette famille élargie et en tentant de comprendre chaque personnalité, votre communauté a de grandes chances de bien se porter.

Favoriser les préférences

On dit souvent que les liens du sang sont les plus importants. C’est vraiment le cas lorsqu’un enfant est en bas âge. L’amour d’une mère ou d’un père alors que le jeune enfant a besoin de repères est indispensable. Mais il est aussi indispensable d’élargir son horizon et d’enrichir son entourage avec des personnes, amis ou parents éloignés qui vont tisser des liens affectifs avec cet enfant. C’est ainsi que certaines personnes qui développent de la tendresse pour un enfant vont être beaucoup plus proches de lui que ses parents eux-mêmes. Il s’agit parfois d’une plus grande confiance, un sentiment réciproque qu’il est parfois difficile de maintenir, voire d’établir avec ses parents.

En effet, en grandissant, l’enfant va ressentir le poids de leurs attentes. Même s’il fait des efforts, il va éprouver des difficultés à accomplir ce que l’on projette pour lui. Une personne plus neutre va permettre à l’enfant d’être plus équilibré. Ainsi, il est important de respecter ce que désirent les enfants à partir de 10, voire 11 ans. S’ils préfèrent rester avec un des deux parents, ce n’est pas forcément parce qu’il n’a pas d’amour pour l’autre, c’est peut-être parce qu’il y a plus de complicité, de facilité à communiquer. Il ne faut surtout pas introduire de sentiments négatifs comme de la jalousie ou de la colère dans ces relations qui doivent rester sereines pour avoir une famille recomposée épanouie.

Essayer de créer des événements qui réunissent toutes les familles

C’est un enjeu, mais le réaliser vous promet une belle unité. Choisir un lieu neutre comme un centre de vacances, un camping où vous pouvez partager des moments de vraie complicité est assurément un ciment pour des relations de qualité. Enfants et parents peuvent se croiser sans enjeu réel. Les activités sont partagées et chacun peut vivre des moments privilégiés avec certains membres de la famille recomposée.

Finalement, c’est souvent le moyen de lier des amitiés. Pour les enfants, c’est aussi de nouveaux copains et des expériences à partager. Une famille élargie, c’est également une opportunité pour multiplier les projets et les connaissances. Comme on le dit souvent, l’union fait la force et dans une tribu, plus il y a de membres et plus il y a des occasions de s’amuser. Alors, on joue au jeu des familles recomposées, mais maintenant, vous avez plus de cartes en main pour savoir comment gagner le pari de la sérénité et de l’épanouissement.

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.