Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Famille

Vacances d’été : retirer vos enfants de l’école plus tôt pourrait vous coûter très cher !

Publié par Mia le 25 Juin 2022 à 11:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Outre les grèves d’avions pour cet été, un autre petit détail risque de ternir vos départs en voyage. En effet, pour ces grandes vacances scolaires, vous êtes certainement tenté de retirer vos enfants un peu plus tôt de l’école, avant la date officielle d’arrêt des cours. Pourtant, il semble que ceci soit une très mauvaise idée. Pour cause, saviez-vous que l’Éducation nationale prévoit une lourde sanction pour les parents qui font louper la classe à leurs enfants ?

On vous dit tout dans cet article.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
enlever plus tot vos enfants de l'école vacances ete risques

Retirer vos enfants de l’école pour partir en vacances plus tôt

Déjà que la majorité des Français ne peuvent pas partir en vacances à cause de leur budget, leurs enfants ne peuvent pas non plus louper l’école. Une mauvaise nouvelle pour ceux qui pensaient partir plus tôt en voyage cet été. Exit les routes sans bouchon, les locations moins chères… Il ne va pas vous être possible de faire quitter l’école à vos enfants avant l’heure.

En effet, d’après l’Éducation nationale, retirer vos enfants plus tôt de l’école pour partir en vacances est considéré comme une absence injustifiée. Ainsi, si vous enlevez vos enfants de l’école avant la date officielle des vacances scolaires, vous risquez des sanctions. À noter que cette date de fin des cours est fixée au 7 juillet prochain.

Partir de la classe avant cette date serait considéré comme un manque d’assiduité scolaire initié par les parents. De ce fait, le gouvernement prévoit une amende dans ce cas de figure. Du coup, pour les enfants de 3 à 16 ans, attendez-vous à recevoir une amende salée. De 135 euros, plus précisément.

135 € d’amende, voire plus : Comment éviter cette sanction ?

Allez-vous prendre le risque ? En tout cas, sachez que cette mesure est carrément inscrite dans le code de l’éducation. En réalité, ces 135 euros d’amende, en cas de manquement de l’école par l’initiative des parents, ont toujours existé. « Lorsqu’un enfant manque momentanément la classe, les personnes responsables doivent, sans délai, faire connaître au directeur ou à la directrice de l’établissement d’enseignement les motifs de cette absence » , prévoit donc l’article L131-8 de ce code.

Voici les 4 motifs qui peuvent vous éviter cette amende. La maladie, une réunion solennelle de famille, empêchement causé par un accident de transport, enfant qui suit ses représentants légaux hors périodes de vacances. Évidemment, « tout autre motif d’absence peut être examiné et faire l’objet d’une enquête » , précise l’Éducation nationale.

Par ailleurs, sachez que si vous faites rater trop souvent les cours à votre enfant, la sanction peut être plus lourde. D’après l’État, cette peine peut aller jusqu’à 35 000 euros d’amende. Vous risquez même la prison, à raison de 2 ans d’emprisonnement. Mais, ces sanctions, aussi sévères soient elles, ne concernent que les cas d’absences répétées qui nuisent à l’éducation de l’enfant.

0