Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un patch anti-viande pour aider les carnivores à devenir végétariens

Publié par Nicolas F le 27 Jan 2020 à 13:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous êtes plein de bonne volonté et vous comptez réellement abandonner la viande pour devenir végétarien ? C’est une chose de le voir, faut-il encore le réussir, s’y tenir et ne pas craquer ! Un professeur de l’université d’Oxford a mis au point un patch, qui ressemble en tout point à un patch anti-nicotine, sauf que celui-ci est un patch anti-viande qui est censé combler l’envie de viande.

> À lire aussi : Un carnivore mange des nuggets de chez KFC devant des activistes vegans

Un patch à l’odeur de bacon pour atténuer l’envie de viande

La star de téléréalité britannique Tommy Fury, que l’on a pu voir dans Love Island, a été choisi pour être l’ambassadeur de ce nouveau patch, inventé par un professeur de la très sérieuse université d’Oxford. Le patch se porte sur le bras et permet à celui qui l’applique « d’imaginer qu’il est en train de manger du bacon, ce qui le comble », explique le professeur Pence, professeur à Oxford et fondateur de la société Strong Roots. En réalité, ce patch aurait une odeur qui rappelle la viande. « Les études ont montré que l’odeur pouvait réduire les envies. Notre odorat est directement connecté à notre goût. C’est pourquoi, lorsqu’on expérimente des choses comme faire sentir de l’arôme de bacon, ça peut nous amener à penser qu’on en a mangé. »

Tommy Fury a été choisi pour devenir l’ambassadeur du patch anti-viande

> À lire aussi : Colgate sort son dentifrice vegan ! Il y a tout de même un gros problème

Arrêter la viande est plus compliqué que d’arrêter de fumer

Une étude récente menée en Grande-Bretagne indique qu’abandonner la viande s’avère plus compliqué que d’arrêter l’alcool ou la cigarette. 18% des personnes interrogées avouent qu’elles auraient beaucoup trop de mal à arrêter, alors 15% des personnes disent qu’elles auraient du mal à arrêter l’alcool ou la cigarette. En Grande-Bretagne toujours, cette étude indique que c’est le bacon qui manquerait le plus au personnes devenues végétariennes, suivi par le steak, puis les saucisses. 28% des Britanniques se disent être de vrais carnivores et 69% disent simplement qu’ils aiment la viande.

> À lire aussi : Un végan attaque Burger King accusé pour publicité mensongère pour son Impossible Whopper !

Le patch anti-viande peut aider les carnivores à devenir vegans

D’autres pensent que le patch pourrait avoir l’effet inverse. « Si je sens du bacon, j’ai envie de bacon. C’est aussi simple. Jamais je serais rassasié avec un sandwich au fromage si je sens l’odeur du bacon qui s’évapore du patch », explique Graham Innes. Mais le fondateur de Strong Roots persiste que son produit a été testé et que ça fonctionne réellement. Une campagne de pub vient d’être lancée, avec comme ambassadeur l’un des finalistes de Love Island, Tommy Fury, qui est un carnivore notoire et qui se lance dans l’expérience.

> À lire aussi : Un patch anti-gueule de bois

Crédits : PA

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail