Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Supermarchés : Ces pièges dans lesquels vous pourriez tomber lors de vos courses pour le repas de Noël !

Publié par Romane TARDY le 15 Déc 2020 à 19:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les courses pour le repas de Noël approchent. Toutefois, il faut bien réfléchir en les faisant. Les supermarchés profitent parfois de la situation. Voilà les pièges dans lesquels vous pourriez tomber.

courses

A lire aussi : Terrine, fromage : Rappel de certains produits de Auchan et des magasins U

Attention pendant vos courses pour le repas de Noël !

Les supermarchés sont prêts pour les fêtes de fin d’année. Foie gras, saumon fumé ou encore bûche, les rayons sont fournis ! Attention, les produits des courses pour le repas de Noël sont très attirants mais il faut rester vigilant face aux prix car les supermarchés cherchent à profiter de cette période. L’association Foodwatch dénonce certaines tactiques des magasins à l’approche des fêtes.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

L’association traque les pratiques abusives de la grande distribution et dresse un « calendrier du vent » . « Derrière les apparences traditionnelles, chics, dorées et festives des produits que nous retrouvons dans les rayons des supermarchés lors des fêtes de fin d’année se cachent en réalité des arnaques sur l’étiquette toujours aussi nombreuses et pernicieuses » , alerte l’association sur son site.

Des pièges à éviter

Pour éviter les pièges pendant vos courses, il faut notamment prêter attention à l’origine du produit, sa composition et son prix. Tout d’abord, le piège sur l’origine. Soyez prudents, ce n’est par parce qu’un produit est marqué Made in France qu’il est produit dans le pays. En effet, cela signifie parfois simplement qu’il a été fabriqué et conditionné en France mais avec des aliments étrangers. Foodwatch a, par exemple, repéré des escargots de Bourgogne venant de Hongrie.

Autre pratique abusive : les informations cachées sur la composition. En effet, certains détails de composition sont écrits en tout petits en bas de l’étiquette. On y trouve parfois des additifs controversés comme le nitrite de sodium ou encore le sulfite d’ammonium. Enfin, l’arnaque au prix peut être la plus douloureuse. Les subterfuges sont nombreux. Par exemple, certains produits sont présentés à l’entrée mais sont plus chers que ceux en rayon ou encore certains ingrédients sont mis en avant pour expliquer le prix alors qu’ils ne sont présents qu’à 1%.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Ne vous faites pas avoir ! Foodwatch conseille d’être attentif et de prendre son temps lors des courses pour le repas de Noël : « Méfiez-vous de l’impression que donne le marketing des produits au premier coup d’œil » . Choisir des produits déjà testés peut aussi être une bonne idée plutôt que de faire dans la nouveauté car le packaging est plus joli. Malheureusement, le contenu ne sera peut-être pas à la hauteur.

A lire aussi : Carrefour, Casino : Les supermarchés prennent une importante décision pour s’adapter au couvre-feu !