Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Végétalien, on l’a forcé à manger la pelouse de son école

Publié par Alexis ANOVAS le 24 Déc 2019 à 21:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un jeune adolescent de 11 ans s’est fait harceler à son école à cause de son régime végétalien. Deux de ses camarades de classe l’ont forcé à manger la pelouse de son établissement.

À lire aussi : Harcèlement scolaire et tentative de suicide : le témoignage choc d’une ancienne harceleuse

La suite après cette publicité

Végétalien, il doit manger la pelouse de son école

Le harcèlement scolaire ne diminue malheureusement pas. De nouvelles histoires de harcèlement voient le jour, et de nombreux enfants et adolescents souffrent de ce fléau. Voici l’histoire d’un jeune adolescent de 11 ans, vivant en Grande-Bretagne. Il est scolarisé dans une école catholique de la banlieue de Birmingham. Il a décidé de lui-même de suivre un régime végétalien, qui consiste à ne manger que des produits d’origine végétale. Ce choix a suscité la moquerie de deux de ses camarades, comme l’a raconté le père de la victime.

« Ils lui ont flanqué un sandwich au thon dans le visage et l’ont forcé à manger la pelouse » a témoigné le père, fou de rage. « C’est la société qui traite les végétaliens de la sorte. Nous entendons tout le temps des propos et des questions stupides. Nous captons toujours des regards déplacés » a-t-il ajouté. Lui-même végétalien, il a précisé qu’il n’a pas imposé à son fils de 11 ans de le suivre. Il a pris cette décision tout seul, depuis maintenant trois ans.

La suite après cette publicité

L’école compte réagir

Après cette affaire, l’école catholique de la banlieue de Birmingham a décidé d’enquêter, soulignant que tout type de harcèlement n’est pas toléré dans l’enceinte de l’établissement. Le directeur a aussi précisé que l’école avait pris en compte tous les régimes de ses élèves, qui avaient un menu spécifique propre à chacun. Malgré cet effort, le père de la victime estime que l’établissement devrait renforcer sa tolérance.

À lire aussi : Qu’est-ce qui se cache derrière le mode de vie vegan ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo