Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Cyberattaque : les données médicales de 1,4 million de personnes volées

Publié par Justine Rousseau le 17 Sep 2021 à 10:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mercredi 15 septembre, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) porte plainte auprès du procureur de la République de Paris. Les raisons : une cyberattaque a volé les données personnelles de 1,4 million de personnes en Île de France.

Cyberattaque de l'AP-HP

>>> À lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : un journal publie un article en lien avec l’affaire et subi deux mystérieuses cyberattaques

Cyberattaque : Les données de 1,4 de personnes volées

La cyberattaque a eu lieu en plein été et s’est confirmée le 12 septembre selon l’AP-HP. Cette attaque informatique a conduit au vol des données personnelles de 1,4 million de personnes en Île-de-France. L’AP-HP a ensuite porté plainte auprès du procureur de la République de Paris ce mercredi.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés et l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information ont également été mises au courant de la cyberattaque. Les pirates ont visé « un service sécurisé de partage de fichiers » , utilisé « de manière très ponctuelle en septembre 2020 » . Ce service permet de transmettre à l’Assurance maladie et aux agences régionales de santé (ARS) des informations utiles au « Contact Tracing » .

Les pirates ont dérobé l’identité, le numéro de sécurité social et les coordonnées

Ces données utiles au « Contact Tracing » possèdent l’identité, le numéro de sécurité sociale et les coordonnées des personnes. Mais ce n’est pas tout ! Les données contiennent également l’identité du personnel médical qui s’est occupé de la personne ainsi que les caractéristiques et les résultats des tests réalisés. Selon l’AP-HP, aucune autre donnée médicale n’a été volée.

Au total, « les fichiers dérobés concernent presque exclusivement pour des tests réalisés mi-2020 en Ile-de-France » , a déclaré l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Les personnes victimes de ce piratage informatique seront personnellement averties par les hôpitaux de Paris dans les jours à venir. Concernant l’attaque, les premiers éléments de l’enquête révèlent qu’elle pourrait être liée à une récente faille de sécurité. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine et le mode opératoire de l’attaque.

>>> À lire aussi : Une élève attaque une camarade avec une machette devant d’autres lycéens

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.