Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une élève attaque une camarade avec une machette devant d’autres lycéens

Publié par Brandon Clouchoux le 16 Sep 2021 à 7:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les faits se sont déroulés ce lundi 13 septembre : une élève dans un lycée de Bourgoin-Jallieu a été agressée à la machette par une camarade. D’après des informations de source proche, un désaccord serait survenu dans la matinée entre les deux jeunes filles. Elle serait donc revenue dans l’après-midi, avec une machette à la main.

Une élève attaque une camarade à la machette

D’après des informations du journal Dauphiné Libéré, les deux filles auraient eu un différend, le matin même. La jeune fille issue d’une classe de terminale serait revenu dans son établissement – Bourgoin-Jallieu – armée d’une machette. La victime a été légèrement blessée. 

Les faits se sont passés en pleine salle de classe. La jeune fille a été touchée au bras, avant que l’enseignant et d’autres élèves ne séparent l’auteure des faits de sa victime. La matinée du lundi matin a laissé lieu à un différend entre les deux jeunes filles âgées de 17 ans, au sein même du lycée professionnel.

Pendant la pause du midi, l’une d’elles en a profité pour quitter l’établissement pour aller chercher une machette, qu’elle a cachée dans son sac. Les deux filles ont été prises en charge médicalement par les sapeurs-pompiers.

Le proviseur du lycée Gambetta a réagi dans un communiqué et a expliqué avoir alerté le commissariat de Bourgoin-Jallieu. Une enquête a été ouverte.

>>> À lire aussi : Drame : Un adolescent se jette sous un train juste devant ses camarades

Une enquête ouverte

La procédure « est en cours pour comprendre les faits et permettre au parquet de décider des suites à donner », explique le document de l’affaire. Pour le moment, la jeune fille qui a agressé sa camarade a été suspendue du lycée en attendant la décision du conseil de discipline. « Si les blessures physiques sont limitées, le retentissement psychologique d’un tel événement dans un établissement calme comme le nôtre sont mesurables » , ajoute le proviseur.

Les autres élèves témoins de la scène peuvent accéder à une cellule psychologique ouverte au sein de l’établissement pour les élèves, ainsi que le personnel. À noter que l’établissement est placé sous le « régime » de l’alerte Vigipirate : comment a-t-elle pu pénétrer dans l’enceinte de l’établissement avec une arme blanche ?

Les étudiants se trouvent dans l’incompréhension face au fait qu’on puisse « entrer armé dans le lycée » . Certains d’entres eux disent « avoir peur depuis ces événements de se rendre en cours » .

>>> À lire aussi : Drame : un mort et quatre blessés dans le crash d’un hélicoptère de la sécurité civile

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0