Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Une violente émeute éclate dans une usine produisant des iPhones ! (vidéo)

Publié par Mélanie le 15 Déc 2020 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Apple fait parler de lui et ce n’est pas pour la sortie d’un nouvel iPhone ni de nouveaux AirPods. En effet, une émeute ouvrière a éclaté dans l’une de ses usines de production située dans le sud de l’Inde dans la banlieue de Bangalore.

A lire aussi : Il vend son rein pour s’acheter un iPhone et le PIRE se produit…

Une émeute déclenchée par ses ouvriers

C’est dans une ambiance sacrément tendue que les ouvriers de cette usine indienne de production d’iPhone se sont révoltés ce samedi 12 décembre. Les images tournées sur place et partagées sur les réseaux sociaux ont montré une partie des employés en train de saccager les locaux de l’entreprise.

Les médias locaux ont diffusé des images capturées lors de l’incident. On y voit : des vitres, des caméras de vidéosurveillance, des ventilateurs pulvérisés ainsi que des voitures renversées.

Des promesses de rémunération non tenues.

Selon le media local Times Of India, l’usine Wistron Infocomm Manufactering qui emploie environ 15.000 personnes, ferait l’objet de salaires impayés. Les ouvriers se plaignent de ne pas avoir été payés depuis quatre mois. Ils déclarent aussi avoir été contraints de faire des heures supplémentaires. A l’origine, Wistron aurait promis aux employés diplômés en ingénierie de l’usine un salaire de 21 000 roupies par mois. Cependant ces derniers mois leurs salaires ont été réduit à 12 000 roupies soit de 235 euros à 135 euros. Les autres employés ont touché près de 8000 roupies soit 89 euros.

Une enquête est en cours.

Une centaine de personnes ont été arrêtées pour avoir saccagé l’usine du groupe Taiwanais. Des équipes spéciales ont été mises sur pied pour enquêter sur cet incident, a affirmé dimanche à l’AFP la police locale, ajoutant qu’on ne déplorait aucun blessé.

C.N. Ashwathnarayan, le ministre en chef adjoint de l’Etat du Karnataka, a dénoncé des actes de violence gratuite. Il a annoncé que son gouvernement veillerait à ce que la lumière soit faite dans les plus brefs délais sur cette affaire. Le ministre veut s’assurer que « les droits des travailleurs soient protégés et que les sommes dues leurs soient versées » .

Le groupe Wistron a indiqué à l’AFP que « l’incident a été causé par des personnes inconnues venant de l’extérieur de l’usine dans laquelle elles se sont introduites et ont provoqué des dégâts, sans qu’on connaisse leurs intentions ». Cette émeute n’est pas un incident isolé en Inde. Les troubles du travail sont fréquents dans ce pays où les salariés sont mal rémunérés.

A lire aussi : Drame au rendez-vous Le Bon Coin : un homme victime d’un guet-apens se fait totalement dépouiller

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0