Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

14 méthodes de torture venues du passé qui vont vous faire froid dans le dos !

Publié par Stéphanie le 08 Déc 2019 à 10:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On peut le dire, on a de la chance de faire parti du XXIème siècle. Nous avons évité une époque où torture et humiliation régnaient.

Retour en images sur cette époque lointaine avec les instruments les plus brutaux et terrifiants.

La fourche de l'hérétique

La fourche de l’hérétique

Comme vous pouvez le voir, cette fourche était accrochée au cou du prisonnier. Ensuite, on le suspendait et si il s’endormait, la fourche viendrait percer sa gorge. Une technique absolument abominable !

1332518127560440

Le berceau de Judas

Un berceau affreux ! La victime devait s’asseoir sur ce berceau (un peu étrange pour un berceau) et, petit à petit, la pyramide venait transpercer le prisonnier. En général, la victime était nue et mourrait infectée puisque le dispositif était rarement lavé.

Slide827

L’arroseur de plomb

Cette méthode que l’on remplissait de plomb fondu, d’huile ou d’eau bouillante était utilisée sur les estomacs ou encore les yeux. Les prisonniers souffraient beaucoup avant de mourir définitivement.

Le collier de piques

Le collier de piques

Un collier mais pas n’importe lequel, fait de bois ou de métal il bloque tous les mouvements de la victime. Impossible pour elle de s’allonger, de manger ou même de bouger la tête. Difficile de rester vivant très longtemps…

220px-Muzeum_Ziemi_Lubuskiej_-_Muzeum_Tortur_-_Żelazna_dziewica

Le sarcophage de la vierge Marie

On a pu voir des choses comme ça dans le film Saw, sauf que à l’époque c’était réel ! Des pointes métalliques se trouvent à l’intérieur des portes, puis transperçaient la victime lorsque le couvercle se refermait, plus ou moins rapidement. Cette technique était souvent utilisée pour les interrogatoires.

Le taureau sicilien

Le taureau sicilien

Non ce n’est pas un vrai taureau, il s’agit d’un taureau en métal dans lequel on plaçait la victime, on allumait ensuite le feu en dessous. La victime finissait rôtie ! On utilisait ce taureau en Grèce à l’époque, très créatifs les grecs !

 

La baignoire

La baignoire

Une baignoire, quoi de dangereux là dedans ? Malheureusement elle ne servait pas à se laver, au contraire, on y plaçait le prisonnier et on le recouvrait ensuite de lait et de miel, ce qui attirait de nombreux insectes. Elle finissait mangée par vers et asticots (et tout ça vivante !).

Votre article continue en page 2. Cliquez sur suivant pour continuer.

0