Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Après 160 tatouages et 19 piercings, il se fait insérer des perles dans le pénis… pour sa copine !

Publié par Elisa le 21 Mar 2021 à 11:19

Daniel Garcia possède plus de 160 tatouages et 19 piercings. Le Mexicain de 24 ans a dépensé en tout près de 4 500 euros sur son corps.

>>> A lire aussi: Dessins ratés, motifs gênants : Ces tatouages sont les pires de tous les temps !

C’est à l’âge de cinq ans que sa passion pour les tatouages lui est venue. Daniel Garcia en possède aujourd’hui aujourd’hui plus de 160, pour lesquels il a dépensé près de 4 500 euros. Mais ce n’est pas tout, le jeune mexicain de 24 ans a également 19 piercings, la langue coupée en deux, les oreilles coupées, ses yeux et ses gencives tatoués et un implant aux parties génitales. Il s’agit de perles en silicones qui mesurent 0,8 centimètre et donnent au pénis une texture qui le rend dur même si l’homme n’est pas en érection.

Ses proches fiers de lui

Daniel est aujourd’hui recouvert de tatouages à 75 %. Et si beaucoup de personnes peuvent ne pas aimer ce style, ses proches le soutiennent et sont fiers de lui. « Ma famille et mes amis me soutiennent beaucoup et m’ont dit qu’ils étaient fiers de moi parce que je fais ce que je veux et que je suis ce que je veux être. Il est très rare que les gens osent faire les choses que j’ai faites et que tous mes tatouages et mes modifications soient quelque chose qu’il faut admirer. » , a-t-il déclaré.
>>> A lire aussi: Découvrez ce que ces 15 tatouages de détenus signifient : les codes terrifiants du milieu carcéral

Beaucoup critiqué pour son apparence

Daniel Gracia a aujourd’hui fait de sa passion un métier. Il tient son propre salon de tatouage et a déjà piqué plus de 190 personnes. Mais son apparence lui cause parfois des tords et il est beaucoup critiqué. Certains le qualifient même de « diable ».
« Bien que mes tatouages et mes modifications m’aient apporté beaucoup d’avantages, comme un boom de mon activité, il y a aussi eu beaucoup de négatifs. On m’a dit que j’avais l’air d’un Diable, le personnel de sécurité se méfie de moi, ce qui me met très mal à l’aise, mais je ne me laisse pas influencer par ces commentaires » , explique le jeune homme.
>>> A lire aussi: Louane : ce tatouage caché dans un endroit TRÈS intime !
0