Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

À 11 ans, il se fait opérer en urgence du pénis car après s’être inséré plusieurs objets à l’intérieur

Publié par Claire JONNIER le 08 Juin 2020 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une histoire qui se déroule en Chine, du côté de Dongguan. Ce jour-là, à l’hôpital, les médecins n’en croient pas leurs yeux ! Ils reçoivent un enfant de 11 ans en urgence qui se plaint de douleurs insoutenables au pénis. Et pour cause… Il y aurait enfoncé des billes magnétiques et ne l’aurait pas dit à ses parents pendant plusieurs jours.

>> À lire aussi : La Cock Cam : Une GoPro pour votre pénis !

Opération du pénis en urgence à 11 ans !

Dans la petite province de Dongguan, les médecins n’en reviennent pas. Ce jour-là, ils reçoivent un enfant de 11 ans qui se plaint de douleurs insoutenables au niveau de la vessie. Cela fait déjà une semaine qu’il souffre sans rien dire à ses parents. Et s’il refuse d’en parler à ses parents, c’est parce qu’à l’intérieur de son pénis, il a inséré de petites billes magnétiques.

Sauf que le souci, c’est que ces petites billes magnétiques ont migré jusqu’à sa vessie et provoquent des crampes insoutenables ! Et comme l’enfant pensait pouvoir passer au travers des gouttes, il n’en a absolument pas parlé à ses parents de peur de leur réaction. Heureusement, il a pu subir une intervention chirurgicale pour lui retirer les fameux jouets.

a-11-ans-il-se-fait-operer-en-urgence-du-penis-a-cause-de-billes-magnetiques-a-linterieur

>> À lire aussi : Pénétration : ce que ressentent vraiment les hommes ! (témoignages)

De la curiosité qui tourne mal

Une opération chirurgicale du pénis à 11 ans, il est clair qu’on ne voit pas ça tous les jours. Et pourtant, l’urologue de service est formel : « Les enfants sont très curieux de leur corps à mesure qu’ils grandissent. » Heureusement, dans ce cas précis, l’enfant a pu être pris à temps pour pouvoir le débarrasser de cette douleur infernale.

« Nous ne pouvions pas retirer une chaîne de 20 sphères par cystoscopie, nous avons donc opté pour une chirurgie micro-invasive » expliquent les médecins ayant pratiqué l’opération. Cela va lui permettre de pouvoir retrouver une vie normale et surtout, loin de toutes ces douleurs lorsqu’il se rendait aux toilettes. Quant aux parents, ils sont rassurés et connaissent désormais les signes avant-coureurs de ce type de phénomène : du sang dans les urines !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER