Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

À quel âge est-on le plus épanoui sexuellement ?

Publié par Notre Rédaction le 08 Juin 2015 à 9:30

Lorsqu’on est « jeune » (la définition de jeune et vague, on est bien d’accord), on s’imagine que plus on vieillit plus notre désir s’efface… On imagine que l’on ne sera jamais aussi fougueux qu’à nos 20 ans…et bien il semblerait que ce soit faux ! Le site de rencontres extra conjugales Illicit Encounters s’est penché sur cette question ! Alors à votre avis, à quel page est-on au top du top sous la couette !

 

Le meilleur reste à venir !

On sait qu’une bonne partie de nos lecteurs ont entre 18 et 30 ans et nous en sommes ravis ! Car aujourd’hui, on a une bonne nouvelle pour vous ! Il semblerait que niveau câlins, le meilleur reste à venir…oui oui ! C’est en effet autour de 40 ans que l’on serait le plus épanoui sexuellement. Pour en arriver à cette conclusion, le site de rencontre a interrogé 828 anglais. Sur ces 828 personnes (tout âges et sexes confondus…enfin sexes confondus…n’allez rien imaginer tout de même…) 37,4% des femmes et 34,5% des hommes ont affirmé que 40 ans est l’âge idéal sous la couette ! On comprend qu’on parle d’autour de la quarantaine…

Pourquoi est-ce si bien à cet âge ?

Il y a de nombreux facteurs qui expliquent cet enthousiasme sexuel pour la quarantaine. En effet on imagine qu’à 40 ans, on a fait le tour de pas mal de choses. On sait désormais ce qu’on aime, ce que l’on aime moins et on imagine sans mal qu’on a plus de facilités à guider notre partenaire sur ces axes. Les femmes plus particulièrement seraient plus exigeantes. Lassées des amants « égoïstes », elles seraient plus fermes au lit.

mlp

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La confiance en soi est également un facteur qui joue beaucoup. Vous profitez beaucoup de l’acte lorsque vous êtes sûr de votre sexualité. 40 ans est aussi un âge où l’on complexe moins, on assume ses petits défauts et le regard de l’autre ne nous paralyse plus. On s’assume comme on est, ce qui nous rend forcément plus libre au lit. 

jeune-couple

Contre toutes attentes, à 40 ans, on ose plus de choses ! On tente des expériences inédites, sans craintes, sans peur, bref on profite ! Les psychologues expliquent cela de façon assez simple. À 40 ans, les gens sont « entre deux âges », ils ne s’estiment plus chez les « jeunes » et pas encore chez « les vieux ». C’est donc pour eux l’âge où l’on peut encore profiter, peut-être même plus qu’un jeune du fait de la perspective de l’âge.

On a qu’une seule chose à dire, vivement la quarantaine ! Des quadra par ici pour nous confirmer cela ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.