Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Depuis plus de vingt ans, cet américain vit une vie tranquille et luxueuse sur… un bateau de croisière !

Publié par Céline le 01 Août 2022 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le train-train quotidien? Mario Salcedo a décidé de ne pas le connaître. En effet, cet Américain mène une vie tranquille et luxueuse depuis désormais plus de vingt ans sur un navire.

Semi-retraité, cet américain vit une vie de rêve

Lorsque vient l’âge de la retraite, beaucoup d’entre nous se sentent soudainement épris d’une liberté insoupçonnée… Et pour pouvoir réellement en profiter, quoi de mieux que prendre le large à bord d’un navire sans jamais envisager de rentrer sur la terre ferme.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Hélas, profiter ainsi de ses vieux jours est un luxe que peu peuvent se permettre. Mais Mario Salcedo a la chance de pouvoir le faire !

En effet, semi-retraité, cet ancien financier de 70 ans réside à bord de bateaux de croisière depuis désormais pas moins de 23 ans.

Depuis plus de vingt ans, cet américain vit une vie tranquille et luxueuse sur un bateau

Pixabay

Il se considère comme étant l’homme le plus heureux au monde

Ayant gagné beaucoup d’argent au cours de sa vie professionnelle, Mario a fait le choix de prendre sa retraite à l’âge de 47 ans afin de pouvoir voyager le restant de ses jours. Et à l’exception d’une parenthèse d’un an et demi liée au Covid-19, l’homme déclare qu’il n’a jamais passé, en 23 ans, plus de deux jours sur la terre ferme.

A présent, il ne peut d’ailleurs pas envisager sa vie ailleurs que sur les flots. Cette liberté lui permet de ne plus penser aux contraintes de sa vie d’avant. Car, comme il le confesse, s’il a eu la chance de beaucoup voyager dans le cadre de son travail, il n’a jamais pu réellement en profiter. Une frustration qui est à présent un très lointain souvenir.

«  A 47 ans, j’ai quitté mon emploi, laissant beaucoup d’avantages et d’argent sur la table, mais je suis désormais enfin heureux. ».

Source : Capital
0