Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Ils vident un distributeur de billets grâce à un drone

Publié par Felix Mouraille le 01 Oct 2022 à 7:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quatre cambrioleurs ont été interpellés à Reims (Marne). Ils sont suspectés d’avoir volé 150 000 euros dans un distributeur de billets avec l’aide d’un drone.

drones

A lire aussi : Il demande sa femme en mariage grâce à des drones, le résultat est incroyable (Vidéo)

La suite après cette publicité

En mai dernier, quatre hommes ont dérobé 150 000 euros dans un distributeur de billets de la Caisse d’épargne. L’argent se trouvait dans des coffres relais à l’extérieur de la banque pour qu’il soit mis dans le distributeur. Pour arriver à leurs fins, les cambrioleurs ont utilisé un petit drone.

Les cambrioleurs n’ont rien laissé au hasard

La suite après cette vidéo

Pour dévaliser le local technique d’un distributeur automatique d’argent (DAB), les voleurs ont eu de l’imagination. En effet, ils ont trouvé une trappe étroite à l’arrière du local. Ne pouvant pas se faufiler par ce chemin, les quatre hommes ont utilisé un petit drone.

La suite après cette publicité

La caméra de l’appareil leur a permis de repérer où se situait l’ouverture de la porte du local. Avec l’aide d’une perche télescopique et d’un miroir, les voleurs ont pu taper le code du coffre. Pour avoir toutes ces informations, les cambrioleurs avaient comme complice un ancien agent de maintenance des DAB.

A lire aussi : Vous avez reçu un avis de passage de la part de la Poste ? C’est probablement une grosse arnaque

La suite après cette publicité

Cambriolage avec un drone d’un DAB en 10 minutes

Grâce à ce plan bien huilé, les cambrioleurs ont pu pénétrer dans les locaux pour voler l’argent à l’intérieur du coffre. En tout, le cambriolage n’aura duré que 10 minutes. Aujourd’hui, quatre personnes ont été interpellées et mises en examen dans cette affaire. L’un d’entre eux se trouve en détention provisoire.

« On a l’habitude d’utiliser ce type de technologies, notamment des drones pour des transports de faible quantité de stupéfiants ou certains types de repérages, mais ça reste très exceptionnel » , a déclaré Sonia Fibleuil, porte-parole de la police nationale dans TF1. Des trafiquants de drogue en Espagne ont aussi déjà utilisé des drones pour le transport de marchandises.

La suite après cette publicité

A lire aussi : De la drogue transportée par drones : ce nouveau trafic qui pourrait faire des ravages

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.