Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Cannes : la squatteuse de luxe est de retour !

Publié par Justine le 07 Avr 2021 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une femme arpente la ville de Cannes avec son enfant afin de trouver un logement. Il y a bien entendu anguille sous roche ! Surnommée « la squatteuse de luxe », la mère de famille trouve un foyer, se l’approprie et ne paye plus de loyer. Voici son mode opératoire.

Cannes : la squatteuse de luxe est de retour

>>> À lire aussi : Le squatteur de Metz frappe à nouveau dans l’appartement d’un jeune couple et se boulote des knackis et des yaourts devant leur TV !

La « squatteuse de luxe » est de retour fait des ravages à Cannes !

Arrivée en janvier à Cannes avec son enfant, « la squatteuse de luxe » âgée de 53 ans a trouvé refuge dans un appartement de 22m² à 100 mètres des plages cannoises, révèle France Bleu. Dès la fin de son bail en février, elle décide d’arrêter de payer le loyer tout en restant dans le logement. Pire, elle change même les serrures !

Sous le choc, la propriétaire du logement se confie : « Elle m’a dit qu’elle était veuve, qu’elle était en train de vendre une belle maison… qu’elle habitait provisoirement sur le Vieux Port de Cannes et cherchait un logement juste pour un mois ».

>>> À lire aussi : Bagnolet : un élu de la ville soupçonné d’avoir touché 4000 euros contre des logements sociaux

La squatteuse de Cannes est… riche !

Ce n’est pas la seule incohérence à noter dans le comportement de la squatteuse. D’après l’avocat de la propriétaire interrogé sur CNews, elle possède un yatch : « Le bateau est habitable, il est enregistré au nom d’une SCI dont cette dame est actionnaire (…) Au moment de signer le bail, elle pouvait même justifier de revenus atteignant 85.000 euros annuels ».

Malgré avoir une situation financière aisée, la squatteuse « a été poursuivie pour avoir occupé avec 14 identités différentes des appartements ». En effet, la quindragénaire a déjà ruiné un propriétaire en occupant sa maison pendant 2 ans sans payer de loyer. Un comportement que déplore la propriétaire : « J’ai aussi découvert qu’elle avait été placée en détention… en fait c’est une multirécidiviste ». L’affaire se poursuit devant la justice, puisque la propriétaire a porté plainte pour « abus de confiance ».

>>> À lire aussi : Immobilier : ce petit détail qui pourrait rendre votre logement totalement inlouable..

Source : Capital
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail