Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Il ne faisait pas le ménage : il est condamné à verser une énorme somme à son ex femme !

Publié par Jessy le 28 Fév 2021 à 18:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les divorces ne sont jamais une partie de plaisir. Lorsqu’une séparation est faite, cela se termine souvent devant un tribunal. Chaque partie veut avoir raison, et surtout obtenir des biens que l’autre ne veut pas céder. Dans un divorce, un homme a dû verser 6 400 euros à son ex-femme. Une somme réclamée par la femme car il ne participait jamais aux tâches ménagères quand ils étaient mariés !

>> À lire aussi : Voici les derniers repas de condamnés à mort américains !

Un homme doit verser une grosse somme d’argent à son ex-femme car il ne faisait pas le ménage !

En Chine, un jugement autour d’un divorce a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux et dans le monde politique. Le 22 février dernier, un homme a été obligé de verser 6 400 euros à son ex-femme. Le tribunal de Pékin a condamné l’homme car il ne faisait pas les tâches ménagères. C’est d’ailleurs l’ex-femme de l’homme qui a fait la demande de dédommagement auprès du tribunal, lui reprochant de n’avoir fait aucune tâche ménagère depuis leur mariage il y a cinq ans, comme le rapporte Ouest France.

>> À lire aussi : Libérée d’un kidnapping, la victime est condamnée pour non-respect de la quarantaine

Leur amour prend fin à la naissance de leur enfant !

Les deux amoureux se sont rencontrés en 2010. Un véritable coup de foudre qui pousse le couple à s’installer ensemble et à se marier rapidement. Ils construisent petit à petit leur vie à deux, jusqu’à mettre un bébé au monde. Mais selon la femme, interviewée par The Guardian, « l’éducation de l’enfant n’intéressait pas vraiment monsieur […] Il ne se souciait de rien et ne participait à aucune des tâches » . Une situation qui a même forcé la femme à quitter son emploi pour se consacrer à sa vie de famille. Dans la nouvelle loi du pays, une compensation peut être demandée à une ou l’autre partie si le ou la partenaire n’assume pas « ses responsabilités dans l’éducation d’un enfant ou dans les soins aux parents âgés » .

>> À lire aussi : Condamné à perpétuité à 15 ans : il retrouve la liberté à 83 ans

Source : Ouest France 

0