Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Découverte : les enfants incas sacrifiés étaient drogués !

Publié par Anissa Duport-Levanti le 31 Juil 2013 à 15:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 1999, des archéologues ont découvert 3 corps parfaitement conservés (car congelés) de jeunes sacrifiés incas près d’un monticule dans le volcan Llullaillaco (Argentine). L’état de conservation incroyable des momies permet maintenant aux scientifiques d’en apprendre bien davantage sur les rites « capacocha » caractérisés par les sacrifices humains.

source : national geo

source : national geo

Grâce aux cheveux de la plus vieille (13 ans), ils ont pu constater que les sacrifiés étaient drogués sur une période d’un an avant leur mort rituelle ! En effet, les cheveux gardent les traces de l’alimentation et du mode de vie de l’individu auquel ils appartiennent sur des dizaines d’années. Choisis pour être offert en offrande sacrificielle aux dieux, ces enfants absorbaient chaque jour de grandes quantité de feuilles de coca (base de la cocaïne), puis d’alcool sur les dernières semaines, sans doute pour les maintenir dans un état d’asservissement suffisant pour qu’ils ne se débattent pas lors de leur mise à mort.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
coca

feuilles de coca

Cela montre une évolution dans les pratiques sacrificielles des civilisation incas, qui ne se passaient pas toujours dans le calme. De nombreux archéologues ont en effet découvert des sacrifiés dont le corps portait des traces de lutte, la plupart présentant un grave traumatisme crânien. Désormais, on peut affirmer qu’ils ont fini par se servir de plantes aux effets stupéfiants pour contrôler les attitudes des sacrifiés et ainsi maintenir le calme dans la société.

maiden-with-scientist-mummy

Cela peut être vu comme une forme de coercition, comme l’explique le professeur Knudson, un des membres de l’équipe : « L’augmentation de la consommation d’alcool et des feuilles de coca est très intéressante, à la fois concernant les rites de « capacocha » et la façon dont ils vivaient avant leur mort, mais aussi par rapport à ce que cela apporte concernant leur méthodes de coercition et de contrôle« .

coca-plante

Découvrez aussi les 10 autoportrait de cet artistes sous 10 drogues différentes (alcool compris) !

 

Source : National Geographic News

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0