Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une détenue porte plainte pour avoir accouché seule dans sa cellule (vidéo)

Publié par Nicolas F le 31 Août 2019 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Diana Sanchez a vécu un accouchement terrible dans des conditions inhumaines. Cette jeune femme a donné naissance à son bébé, alors qu’elle était en prison. Malgré les crampes, les contractions et les douleurs violentes, elle n’a bénéficié d’aucune aide médicale et a accouché toute seule, dans sa cellule. Aujourd’hui, elle porte plainte contre la ville de Denver pour son traitement. Regardez la vidéo filmée par la caméra de surveillance de sa cellule au moment de l’accouchement.

> À lire aussi : Salvador : elle fait une fausse-couche et est condamnée à 30 ans de prison ! (vidéo)

Une détenue appelle à l’aide lorsqu’elle sent des contractions

Le 31 juillet 2018, Diana Sanchez a mis au monde Jordan, seule dans sa cellule de prison. Elle avait été mise en détention provisoire, deux semaines auparavant, suspectée d’être impliquée dans une affaire de vol. Incarcérée dans le centre de détention du comté de Denver, cette femme de 26 ans était presqu’à terme de sa grossesse, pourtant, elle ne bénéficiait d’aucun suivi médical. Le 31 juillet, elle sent des crampes inhabituelles dans son ventre et appelle à l’aide. Personne ne souhaite répondre à ses plaintes. Le personnel carcéral la laisse pleurer, hurler pendant six heures.

> À lire aussi : Santé : Une femme accouche seule après avoir été oubliée par le personnel à la maternité de Lyon

Contrainte d’accoucher seule dans sa cellule, son bébé nait en prison sans aide médicale

Au bout de six heures de travail, elle sent que le bébé va sortir. Elle demande qu’on l’emmène à l’hôpital pour l’accouchement ou qu’un médecin vienne l’assister. Personne n’accède à sa demande. Seul un infirmier a observé depuis l’extérieur. « Je me suis sentie abandonnée. Personne ne m’a aidée. Il y avait tellement de monde là-bas et pourtant, personne n’a levé le petit doigt », confie-t-elle à la chaine de télé KDVR. « Cette douleur. C’est indescriptible. Ce qui m’a le plus fait mal, c’est que tout le monde s’en moquait ». Les images dévoilées au public prouvent les dires de la jeune femme. La caméra de surveillance de sa cellule sont horodatées et on peut constater son calvaire pendant des heures.

> À lire aussi : Elle accouche seule dans son jardin en direct sur YouTube ! (vidéo)

Elle porte plainte mais l’enquête révèle que les procédures ont été respectées

Les avocats de Diana, sortie de prison depuis, ont déposé une plainte ce mercredi. Dans la plainte sont visés précisément plusieurs responsables de la prison mais aussi des institutions comme le Centre médical de Denver, la ville de Denver et le comté de Denver ou encore l’infirmier. La police dit avoir ouvert une enquête mais le porte-parole du Bureau du sheriff de Denver a déclaré que les responsables « avaient pris les mesures appropriées en de telles circonstances et avaient suivi les règles et les procédures adéquates ». L’une des avocats de Diana s’est dit « profondément déçue » par cette enquête. « Cela est bien la preuve de combien le système est mauvais. Ils disent avoir mené une enquête et leur conclusion est que rien ne s’est mal déroulé, alors qu’une femme n’a jamais été emmenée à l’hôpital et a fini par donner naissance dans une cellule sale, froid et inconfortable. » La police a reconnu dans un second temps, après avoir conclu l’enquête, que normalement la procédure voudrait qu’une ambulance soit appelée lorsqu’une détenue entre en travail.

> À lire aussi : Des prisonniers font la fête le jour du réveillon de Noël : la vidéo fait polémique

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0