Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Drogues, odeurs, moisissures et maltraitances animales… Elle vit un véritable enfer en colocation !

Publié par Jessy le 13 Mai 2023 à 7:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vivre en colocation peut vous permettre de ne pas tomber dans une certaine solitude. Et quand vos colocataires sont sur la même longueur d’onde, c’est encore mieux. Alors qu’un homme finit amputé après avoir mangé les restes du repas de son colocataire, une internaute a décidé de témoigner sur l’enfer qu’elle a vécu en colocation. Drogues, odeurs, prostitution, moisissures et maltraitances animales… Elle ne laisse rien de côté !

La suite après cette publicité

À lire aussi : Vous êtes locataire ? Ce changement risque de ne pas vous plaire !

 

La suite après cette publicité

Drogues, moisissures, prostitution : une internaute raconte son enfer en colocation !

Sur son compte Twitter, une internaute a témoigné sur l’enfer qu’elle a vécu en colocation. Alors qu’elle cherche un appartement dans sa ville, elle tombe sur une annonce intéressante. Un logement LGBT+ friendly, où les colocataires semblent adorables. Mais l’internaute a vécu un véritable enfer, bien différent de celui vécu par Jean Dujardin sur le tournage d’Un gars, une fille. Dès les premiers jours, elle regrette son choix. Drogues, moisissures et maltraitances animales… L’internaute évite au maximum de dormir dans le logement. Ses colocataires semblent, quant à eux, vivre leur meilleure vie.

« Une odeur vraiment… J’ai appris à mes dépens que cette odeur, c’était la pisse des chats incrustée aux murs et au sol et un mélange de tabac froid » explique l’internaute dans un long Thread. Elle raconte également que, dès le premier soir, ses colocataires ont consommé des « drogues dures » .

La suite après cette publicité

À lire aussi : Il boit son urine tous les jours et vante les miracles de cette pratique, sa colocataire ne supporte plus l’odeur

Colocation

Capture d’écran : @exorcisme / Twitter

Elle partage des photos comme preuves !

Le Thread de l’internaute donne des nausées. Et pour cause, elle vit un véritable cauchemar dans un appartement dont la puanteur s’accroche aux vêtements. Elle indique notamment que les colocataires ont hébergé pendant plusieurs semaines une personne, et qu’ils invitaient régulièrement des amis dans l’appartement sans la prévenir… Selon son témoignage, les colocataires étaient également des travailleurs et travailleuses du sexe. Elle partage d’ailleurs des photos de l’appartement.

La suite après cette publicité

Fait surprenant, un de ses colocataires semble être au courant de l’état de la cuisine. « Le moisi ça me dégoûte, ça me fait limite peur j’ai trop du mal à toucher. J’ai déjà jeté des casseroles (à moi) plutôt que de toucher ce qu’il y avait dedans » lui a répondu un des habitants du logement. Si l’internaute devrait suivre ce conseil pour que les vêtements ne sentent pas le moisi, elle a rapidement quitté la colocation infernale.

À lire aussi : Un célèbre joueur de l’OM condamné à six ans de prison pour trafic de drogue

Source : @Exorcisme / Twitter 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.