Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Elle force sa fille adoptive à tomber enceinte à sa place

Publié par Notre Rédaction le 06 Juin 2013 à 16:00

L’histoire s’est passée en Grande-Bretagne en 2008.

Une femme a forcé sa fille adoptive de 14 ans à subir plusieurs inséminations artificielles grâce à des seringues de sperme qu’elle achetait sur internet.

Après au moins une fausse couche, la jeune fille qui devait s’injecter le sperme elle même et qui était vierge est tombée enceinte à 16 ans pour accoucher dans sa 17ème année. C’est l’attitude de sa mère qui a alerté les sages-femmes à l’hôpital  En effet, elle faisait tout pour empêcher la jeune fille de tisser des liens avec l’enfant. Elle avait notamment insisté pour qu’elle ne l’allaite pas.

Les services sociaux sont donc intervenus et ont découvert que la femme avait utilisé sa fille adoptive dans le seul but de lui faire faire un enfant pour elle.

L’affaire a été jugée en 2011 et avait été tenue secrète jusqu’à lors. Les documents récemment publiés sur cette enquête révèlent notamment les propos de la jeune fille qui avait déclaré :  » Je n’ai pas eu le courage de lui dire que je ne voulais pas le faire. « 

Elle se sentait également redevable du fait de son adoption et a ajouté :  » Ma mère est quelqu’un de très déterminé « . 

La mère, une américaine divorcée avait déjà adopté 3 filles et sa 4ème demande d’adoption venait d’être rejetée. Plus qu’une incompréhension sur les terribles agissements de cette femme, cette histoire soulève également la question de la vente  » libre  » de sperme sur internet. En effet, la mère s’était procurée le sperme en ligne par  la banque de sperme Cryos, basée au Danemark.

L’enfant aurait quant à lui était placé en famille d’accueil.

Et l’Italie pendant ce temps est en train de revoir la loi sur l’IVG…

Slider_Insemination_artificielle

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.