Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Moi qui ne me suis pas suicidé par lâcheté, je vais mourir de honte » : Le fils du tueur en série Michel Fourniret exprime son indignation contre le téléfilm « La traque »

Publié par Mélanie le 15 Mar 2021 à 18:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le fils de Michel Fourniret et Monique Olivier s’oppose à la diffusion du film La Traque. Ce dernier accuse TF1 de mentir !

La suite après cette publicité

A lire aussi : Michel Fourniret mis en examen dans l’affaire Estelle Mouzin 

Selim Fourniret affiche son opposition concernant la diffusion de « La Traque » sur TF1

La suite après cette vidéo

« La Traque » , le téléfilm consacré à l’affaire Fourniret qui retrace l’arrestation de Michel Fourniret et la manière dont les enquêteurs vont remonter le fil de ses assassinats suscitent les critiques. Notamment celles de Selim Fourniret, le fils du tueur en série Michel Fourniret, il est en colère. Ce dernier accuse TF1 de mentir dans le film.

La suite après cette publicité

Il n’a pas hésité à afficher son opposition dans les médias, notamment dans « Balance Ton Post » début mars, ainsi que sur les réseaux sociaux. C’est dans un message posté sur Twitter que Selim Fourniret a exprimé son indignation : « Moi qui ne me suis pas suicidé par lâcheté, je vais mourir de honte lundi soir à cause de TF1 » . Dans une série de tweets, le fils du couple Fourniret explique que le téléfilm a ravivé les tensions au sein de sa famille. Ses critiques concernant le téléfilm sont surtout liées à la trame choisie par le réalisateur.

Une « minable fiction »

« Cette minable fiction, adaptée d’un roman 100% fictionnel est une réécriture honteuse de nos plaies encore béantes » , a-t-il déclaré sur son compte Twitter. En effet « La Traque »  repose sur l’adaptation de « La Mésange et l’Ogresse » , une enquête romanesque écrite par Harold Cobert. Sélim regrette la manière dont son beau-père André Michaux a été introduit dans le téléfilm. Celui qu’il considère comme un « héro » a été présenté comme un violent proxénète.

La suite après cette publicité

Les parents d’Estelle Mouzin ainsi que la mère d’Élisabeth Brichet avaient également demandé l’annulation de la diffusion du téléfilm.  Un appel qui n’a malheureusement pas été entendu par la chaine de télévision. « Les mécanismes de prédateurs sont faciles à décoder par le commun des mortels, qui n’a pas besoin de vos pitoyables images pour comprendre » , s’indignait à l’AFP Marie-Noëlle Bouzet, la maman de la petite Élisabeth Brichet.

TF1 a répondu aux critiques en déclarant que le film ne participait en rien à l’héroïsation du couple Fourniret. Qu’en revanche les auteurs ont souhaité rendre hommage à la détermination des enquêteurs. C’est cette détermination qui a permis d’intercepter, démasquer et emprisonner le couple. Invité de L’Instant De Luxe sur Non Stop People, quelques jours plus tard, le réalisateur Yves Rénier a répondu directement à Selim Fourniret : « Va te faire voir ! » .

A lire aussi : Affaire Michel Fourniret : une trace ADN de Lydie Logé aurait été retrouvée dans sa camionnette

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.