Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

4 ans après à Fukushima, la nature a repris ses droits et nous offre un spectacle aussi incroyable que violent !

Publié par La Rédaction le 12 Oct 2015 à 15:47

Remettons nous dans le contexte. C’était au Japon en mars 2011, un séisme de magnitude 9 et un tsunami. Résultat : 3 réacteurs de la centrale nucléaire Fukushima explosent. C’est la panique. Mais 4 ans après, les villes touchées par la radioactivité de la centrale nucléaire (Futaba, Namie et Tomioka) sont vides, voire même carrément fantômes.

 

Les anciennes infrastructures et les divers objets abandonnés par les habitants ont laissé place à la nature, abondante. Voitures, motos, maisons tout a été aujourd’hui recouvert de plantes, d’herbes. Un spectacle, impressionnant et original. Rien n’a résisté à Dame Nature.

 

Une situation qui montre bien l’ampleur de la catastrophe et le traumatisme qu’elle a créé dans la vie des anciens habitants. Rares sont ceux qui sont revenus dans leur ancienne ville, même pour récupérer leurs affaires. En effet, sur 160 000 personnes, seulement 40 000 ont eu le courage de revenir sur les traces de la catastrophe naturelle et nucléaire.

fuku

 

fuku1

 

fuku2

 

fuku3

 

fuku4

 

fuku5

 

fuku6

Source : Konbini

Découvrez aussi : 33 toitures végétales incroyables !