Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un homme accusé d’avoir volé puis caché un objet dans son pantalon alors qu’il s’agissait de son pénis de 25 cm

Publié par Eugenie le 01 Oct 2019 à 21:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Angleterre, un homme de 47 ans a été accusé de vol à l’étalage par des employés d’un magasin près qu’ils aient vu « une bosse » suspecte dans son jean. Il aurait été obligé d’enlever son pantalon pour prouver qu’il s’agissait en réalité de son pénis de 25 centimètres.

La suite après cette publicité

Dans la ville de Stoke-on-Trent, en Angleterre, Steve Whitehurst, sa compagne Mandy Shenton et son fils de 18 mois faisaient du shopping chez Scotts Menswear. Au moment de passer à la caisse pour régler près de 450 euros d’articles, la gérante du magasin l’interpelle. Elle accuse l’homme de 47 ans de vol à l’étalage en pointant du doigt « une bosse » au niveau de son pantalon.

« J’avais un jean très serré ce jour-là et il y avait une bosse, oui, mais ce n’est pas illégal. Je n’y suis pour rien » , explique Steve Whitehurst au Sun. Il aurait alors insisté sur le fait qu’il s’agissait de son pénis avant qu’une altercation éclate entre lui et la gérante du magasin.

La suite après cette publicité

Face à cette situation, Steve Whitehurst aurait alors enlevé son pantalon devant tous les clients du magasin pour prouver son innocence. Mais cela n’aurait pas suffit à la gérante de Scotts Menswear. « Elle n’arrêtait pas de dire : ‘C’est quoi cette bosse ?’ «  , rapporte-t-il.

De ce fait, il aurait été envoyé dans une pièce avec un agent de sécurité masculin pour encore une fois prouver que la bosse était son pénis de 25 centimètres. « J’ai fait tomber mon caleçon. (L’agent de sécurité) a secoué la tête, couru et parlé à la gérante. Je l’ai entendue dire : ‘S’il vous plaît, dites-moi qu’il y a quelque chose en bas’, et lui a répondu : ‘Non’ «  , explique-t-il au journal britannique.

« C’était tellement humiliant. Ce qu’ils ont fait à Steve était dégoûtant » , déplore sa compagne.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Son pénis pourrit après qu’il se soit auto-injecté de la vaseline pour tenter de l’agrandir (vidéo)

Steve Whitehurst a porté plainte contre le magasin

Toutefois, plusieurs sources ont affirmé que Steve Whitehurst était « agressif » lorsqu’il a été interpellé par la gérante du magasin.

La suite après cette publicité

« Le personnel avait de bonnes raisons de le soupçonner. Il ramassait et déposait beaucoup d’objets. Ils ont trouvé une étiquette électronique manquante dans une veste, puis ils ont remarqué une grosse bosse dans son pantalon » , explique un témoin avant d’ajouter qu’il serait devenu « très violent » une fois « coincé » .

Le directeur du magasin, qui était « en vacances » au moment des faits, a affirmé que « le client en question avait un comportement suspect. (…) À aucun moment un collègue n’a demandé au client d’enlever des vêtements » , a-t-il dit. Il aurait été dans une pièce avec un agent de sécurité « de son plein gré » , souligne le témoin.

Suite à cet événement, Steve Whitehurst a décidé de porter plainte contre le magasin Scotts Menswear.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Gros pénis : est-ce vraiment un fantasme féminin ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.