Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Il dort sur l’autoroute au volant… de sa Tesla autonome !

Publié par Pierre le 21 Mai 2024 à 19:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Avec l’arrivée des Tesla autonomes, ces véhicules capables de rouler sans conducteur, de nombreuses dérives sont apparues. En tête de liste, des conducteurs qui dorment au volant… sur l’autoroute.

La suite après cette publicité
Tesla, voiture équipée d'une technologie avec un modèle d'Autopilot

Les technologies de conduite autonome ont fait des progrès impressionnants ces dernières années, mais deux incidents récents montrent les dangers potentiels d’une confiance excessive dans ces systèmes. En Suède et en Allemagne, des conducteurs de Tesla ont été arrêtés après avoir été trouvés endormis au volant de leurs véhicules en pilotage automatique. Des incidents à répétition qui alertent sur les dérives de ces technologies.

4h d’attente pour recharger sa Tesla 4h d’attente pour recharger sa Tesla

La suite après cette publicité

Il dort au volant… pendant 20 minutes !

Le premier incident s’est produit en Suède, où un conducteur a été arrêté, après avoir dormi pendant plus de 20 minutes au volant de sa Tesla Model X 2019 sur l’autoroute E4 près de Linköping, au sud de Stockholm. Travaillant pour une entreprise de livraison de voitures, le conducteur a confié aux autorités qu’il n’avait pas dormi la nuit précédente et qu’il était stressé par ses obligations professionnelles.

Un autre conducteur, également propriétaire d’une Tesla, a remarqué que le Model X circulait dans la voie de dépassement sans dépasser personne. En tentant de doubler, il s’est rendu compte que le conducteur dormait. La police a été appelée et a tenté à plusieurs reprises de réveiller le conducteur, mais ce dernier a continué à somnoler.

La suite après cette publicité

Après plus de 40 kilomètres, le conducteur s’est finalement réveillé et la Tesla a brusquement tourné à droite, obligeant la voiture de police à effectuer une manœuvre d’évitement pour éviter une collision. Des comportements tout à fait inconscients lorsque l’on connait les soucis techniques de certains modèles Tesla.

Le conducteur, choqué par la gravité de la situation lorsqu’il a repris conscience, a été inculpé pour conduite imprudente. Il a admis avoir été trop confiant envers le système Autopilot de Tesla, croyant à tort que la technologie pouvait se substituer entièrement à la vigilance humaine.

La suite après cette publicité

tesla la nouvelle folie d'elon musk Une milliardaire confond la marche arrière avec la marche avant de sa Tesla, ça finit […] Une milliardaire confond la marche arrière avec la marche avant de sa Tesla, ça finit mal

En Allemagne, il dort dans sa Tesla à 110 km/h

Mais l’entreprise qui bouleverse le marché de l’électrique n’en est pas à son premier souci. Un incident similaire s’est produit en Allemagne le 28 décembre dernier, lorsqu’un homme de 45 ans a été arrêté après s’être endormi au volant de sa Tesla sur l’autoroute A70. Le véhicule roulait à 110 km/h avec le pilotage automatique activé. La police a tenté de soumettre le conducteur à un contrôle en utilisant des signaux d’arrêt et des klaxons, mais il n’a pas répondu et a continué à maintenir une distance constante par rapport à la voiture de patrouille.

La suite après cette publicité

Après environ 15 minutes, le conducteur s’est réveillé et a suivi les instructions des policiers. Lors de l’arrestation, les agents ont découvert un « poids de volant dans le plancher », un dispositif utilisé pour tromper le système de sécurité en faisant croire que les mains du conducteur sont sur le volant. Le conducteur présentait également des signes typiques de prise de médicaments, ce qui a conduit à la suspension de son permis et à une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui.

tesla À ne pas manquer : Tesla Model 3 à prix cassé ! À ne pas manquer : Tesla Model 3 à prix cassé !

Des dérives dangereuses

La suite après cette publicité

Ces incidents mettent en lumière les risques associés à une confiance excessive dans les systèmes de conduite autonome. Bien que les technologies comme l’Autopilot de Tesla soient conçues pour assister le conducteur, elles ne sont pas infaillibles et nécessitent une surveillance constante de la part de l’utilisateur. Tesla précise clairement sur son site Internet que le pilotage automatique doit être utilisé par un conducteur « entièrement attentif qui a les mains sur le volant et qui est prêt à prendre le relais à tout moment ».

Face à ces évènements, le concurrent Xiaomi cherche des solutions. Mais la responsabilité des constructeurs automobiles est également en jeu. Ils doivent redoubler d’efforts pour sensibiliser leurs clients aux limites de ces technologies et à l’importance de rester vigilant au volant.