Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : d’où vient l’expression « larmes de crocodile » ?

Publié par Lou Tabarin le 21 Avr 2022 à 14:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La langue française et ses bizarreries, c’est toute une histoire. Tous les jours, nous employons des expressions sans savoir d’où elles viennent. Pourtant, elles cachent des anecdotes originales et insolites. Aujourd’hui, le Tribunal du Net vous propose d’en apprendre plus sur l’une d’entre elles. Vous pourrez ensuite partager cette histoire avec vos proches lors d’un dîner de famille par exemple.

Après s’être questionné sur la raison pour laquelle on dit « allo » lorsqu’on décroche au téléphone, on s’intéresse aujourd’hui à une autre locution. Selon vous, pourquoi dit-on « larmes de crocodile » ?

Crocodile

D’où vient l’expression « larmes de crocodile » ?

Dans l’imaginaire collectif, le crocodile est l’emblème de Lacoste, mais aussi une bête terrifiante. Son énorme mâchoire de 80 dents est la plus puissante du règne animal. Le reptile n’a peur de rien : requin, lion, girafe… Il ne fait qu’une bouchée des proies qui osent s’aventurer sur son territoire.

D’après Futura Sciences, plus de 400 personnes se font attaquer par un crocodile chaque année. Les blessures infligées peuvent être mortelles ou laisser de graves séquelles. Chez Disney, le Capitaine crochet a une main en moins après avoir été mordu par Tick Tock Croc.

Mais le crocodile serait-il plus sensible qu’on ne le pense ? C’est en tout cas ce que sous-entend le fait de pleurer ou de verser des larmes de crocodile, qui signifie faire semblant d’être triste. Bien souvent, les enfants utilisent ce stratagème pour obtenir ce qu’ils veulent lors d’un caprice.

L’origine de cette expression remonte au XVIème siècle. Une ancienne légende égyptienne racontait que les crocodiles gémissaient et pleuraient sur commande pour attirer leurs proies plus facilement. On peut comparer ce mythe à celui des sirènes qui envoutaient les marins avant de les entraîner au fond de la mer pour les dévorer.

Lorsque l’Égypte passe sous domination romaine, cette histoire a été diffusée dans toute l’Europe. À la Renaissance, on l’utilise pour parler des personnes fourbes qui tentent d’obtenir des faveurs en pleurant. Cela explique pourquoi « pleurer des larmes de crocodile » existe dans toutes les langues d’Europe occidentale.

Une autre source affirme que l’explorateur anglais Jean de Mandeville serait à l’origine de la démocratisation de l’expression. Entre 1355 et 1357, il rédige son ouvrage Livre des merveilles du monde dans lequel il raconte son voyage en Égypte. Il détaille le comportement des crocodiles du Nil qu’il a observé « à ce point que plusieurs fois je les ai moi-même entendus geignants ou se lamentant des les roseaux, poussants des sanglots qui ressemblaient à des mugissement de bœufs, et versants, ainsi qu’il m’a été assuré, larmes qui jaillissent du pertuis de leurs yeux, comme de pommes d’arrosoirs » .

Mais les crocodiles sont-ils vraiment capables de pleurer par émotion pour leurs proies ? Comme nous, ils possèdent des glandes lacrymales pour lubrifier leurs yeux, surtout lorsqu’ils restent des heures au soleil. En revanche, ils n’éprouvent pas de remords pour leurs victimes pendant leur festin. Il arrive que des alligators américains versent des larmes en mangeant, mais cela s’explique par une malformation de leur mâchoire qui exerce une pression sur les glandes lacrymales. Aucun de ces reptiles n’a de larmes reliées à leurs émotions.

Sachez que ce trouble existe également chez les êtres humains. Le syndrome gusto-lacrymal, ou syndrome de Bogorad fait qu’un individu atteint par cette pathologie pleure lorsqu’il mange, car les nerfs de la glande lacrymale vont s’activer au même moment que la mastication. Les médecins l’appellent aussi syndrome des larmes de crocodile. Drôle de coïncidence.

 

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0