Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Quel est le plus grand reptile jamais découvert au Jurassique ?

Publié par Charlène Deveaux le 26 Fév 2022 à 16:31

La créature est d’une rareté sans nom. Le fossile de l’animal a été trouvé, dans un état remarquable, en Ecosse, et confirme aux scientifiques que les idées des chercheurs concernant la taille des ptérosaures avant la disparition des dinosaures étaient faussées.
>>> À lire aussi : Des centaines d’oiseaux tombent mystérieusement décédés au pied d’une maison (vidéo)

Le plus grand reptile du Jurassique

C’est le fossile d’une créature ailée géante qui a été trouvé sur l’île de Skye, en Écosse, en 2017. Cinq ans plus tard, les scientifiques de l’Université d’Édimbourg ont raconté leur découverte dans un article de la revue britannique Current Biology, paru ce 22 février. Une trouvaille incroyable, puisque c’est littéralement le plus grand spécimen du genre jamais découvert de la période jurassique.
L’envergure de cet oiseau version XXXL et tiré tout droit d’un blockbuster représente plus de 2,5 mètres. C’est la mâchoire de l’animal qui a été repérée en premier par Amelia Penny, doctorante à l’Université d’Édimbourg. La femme décide d’interpeller ses collègues, qui finiront par identifier la tête d’un ptérosaure.

reptile

Découverte invraisemblable

On peut lire dans la revue britannique que l’extraction du fossile était fastidieuse puisque les paléontologues ont du scier la roche de manière extrêmement précise et dans un temps imparti. Un exercice qui demande un grand sang-froid, mais l’on peut assurément dire que le jeu en vaut la chandelle. La créature va désormais rejoindre la prestigieuse collection des musées nationaux d’Écosse afin d’être scrutée à la loupe avec la plus grande des attentions.

Le spécimen vivait il y a environ 170 millions d’années, et c’est d’ailleurs ce qui a tant surpris les scientifiques, tant le fossile était dans un état de conservation irréprochable, chose qui est rarement le cas concernant les fossiles de ptérosaures. De plus, la taille du spécimen démontre aux chercheurs que ces créatures étaient plus grandes bien plus tôt qu’ils ne l’imaginaient, c’est-à-dire avant la période du Crétacé.

Un détail très important pour les paléontologues notamment, qui pensaient les ptérosaures plus petits pendant le Jurassique. Dans l’article, on pouvait lire que c’était probablement l’un des « meilleurs fossiles britanniques découverts depuis le 19e siècle » .

>>> À lire aussi : Un embryon de dinosaure vieux d’au moins 66 millions d’années conservé dans son œuf

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.