Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : pourquoi appelle-t-on le sexe féminin la « chatte » ?

Publié par Lou Tabarin le 04 Avr 2022 à 8:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tous les jours le Tribunal du Net s’efforce de vous dénicher des informations insolites sur des questions que vous vous posez au quotidien. Vous pourrez ensuite épater vos proches et passer pour un génie.

Après s’être demandé pourquoi les chats n’aimaient pas les portes fermées, restons dans le thème des félins. On s’intéresse aujourd’hui au rapport entre les mignons animaux et l’anatomie des femmes. Selon vous, pourquoi appelle-t-on le sexe féminin la « chatte » ?

Pourquoi appelle-t-on le sexe féminin la « chatte » ?

Le vocabulaire de la langue française est riche et regorge de mots fascinants pour désigner un terme simple. Les anecdotes derrière les petites expressions du quotidien sont aussi intéressantes que méconnues. Bien souvent, elles passent de l’argot à la langue commune. Quand on scrute la page Wikipédia dédiée à ce langage, on remarque qu’il est surtout utilisé pour les mots en rapport avec le sexe.

L’appareil génital des femmes est tellement tabou qu’on en arrive à trouver des stratagèmes pour éviter de dire les termes. La linguiste Aurore Vincenti explique « quand on ne réussit pas à nommer, c’est qu’il y a tabou. On va alors produire du vocabulaire argotique pour contourner cet interdit. Ces mots, plus ou moins vulgaires permettent de gérer la gêne » .

Il existe plus de cinquante synonymes argotiques de « vagin » ou « vulve » . Certains sont assez courants. On peut citer par exemple la moule, le minou, l’abricot ou le mot allemand schneck. En revanche, d’autres termes sont plus rares. Avez-vous déjà entendu parler du jeu interdit, de la moutse, de l’ornithorynque ou de l’étoile du berger ? On vous assure, ces expressions WTF désignent toutes le sexe féminin.

Aujourd’hui, intéressons-nous à l’expression sans doute la plus répandue pour désigner le sexe féminin. À l’origine, une chatte est tout simplement la femelle du chat. Pour l’anecdote, c’est aussi le nom d’une commune d’Isère. Mais ici, rien à voir. Comment a-t-on pu en arriver là ? On vous explique.

Il existe plusieurs hypothèses. Visiblement, les Français aiment bien associer la vulve au chat. Minou, minette, minet et chatte renvoient tous au félin domestique. Selon certains linguistes, cela vient tout simplement des poils pubiens semblables au pelage de l’animal. D’autres ajoutent une anecdote digne d’une blague de mauvais goût. Ils estiment qu’une chatte (l’animal), ça aime être caressée. On vous laisse imaginer la suite… Dans son ouvrage Les mots du sexe, le psychiatre et sexologue Philippe Brenot indique que toutes les expressions associées au chat pour désigner le sexe féminin proviennent d’une vision de la femme amoureuse et qui aime être cajolée, exactement comme un chat.

D’après Ça m’intéresse, l’expression du Moyen-Âge « faire chatte mouillée » , qui désignait une fille aux moeurs légères, aurait dérivé vers le terme chatte. Une ultime supposition suggère que le mot viendrait en fait du chas. Il s’agit du trou de l’aiguille dans lequel on passe un fil. Encore une fois, l’inventeur de cette locution était plutôt inspiré ce jour-là.

Vous connaissez maintenant tous les secrets de l’expression « chatte » pour désigner le sexe féminin. Attention, cela reste très familier, donc évitez de l’employer à tout bout de champ.

 

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0