Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Le saviez vous : Pourquoi appelle-t-on le sexe masculin « bite » ?

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 06 Avr 2022 à 14:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des questions, des questions et encore des questions. Voilà ce qui peut se passer dans notre journée lorsque l‘on s’interroge sur tout et n’importe quoi. Dans ce questionnement perpétuel, il existe des cas où l’on ne trouve pas de réponse tangible ou simplement pas la solution au problème. Mais pas de panique, le TDN est là pour répondre à toutes vos interrogations les plus insolites. 

Après s’être demandé, pourquoi les balles de tennis sont jaunes, nous allons basculer vers un sujet bien différent. Il existe de multiples façons d’appeler son appareil génital, et les hommes ne se sont pas restreints là-dessus. Parmi les noms les plus connus, il y a évidemment le terme « bite » qui est le plus utilisé. Un mot qui remplace plus facilement les termes scientifiques que sont sexe et pénis. Mais alors d’où vient cette dénomination et pourquoi on l’utilise tant ? On vous explique tout ça, juste ici.

mister v

Pourquoi dit-on « bite » ?

Tout d’abord, il faut savoir d’où vient cette dénomination pour l’appareil reproductif masculin. Bite est un mot féminin qui est un terme familier que l’on utilise généralement pour désigner la verge et/le phallus. Son origine reste cependant pour le moins flou. Si l’on revient au sens étymologique, il faut remonter au XIVe siècle. Le terme « abiter » était alors employé pour dire s’introduire, qui ici signifie copuler.

En plus de cette signification, le terme pourrait être également lié à la bitte d’amarrage, ici avec deux t. Une concordance en raison de la forme phallique de l’objet pour mettre les bateaux et embarcations à quai.

Si dire bite dans une conversation peut sembler familier, voire déplacé dans certaines situations, il faut savoir que les plus grands écrivains Français ne se sont pas privés de l’utiliser dans certains de leurs écrits. Parmi eux, on retrouve Stendhal, Rimbaud, Baudelaire, et bien d’autres. A l’époque, le mot est censuré par les éditeurs et est remplacé par la lettre b. L’utilisation du mot bite dans des œuvres sera longtemps passible d’une condamnation pour outrages et ce jusqu’en 1962.

Alors pourquoi on utilise bite et non pas pénis ou phallus dans une conversation ? Eh bien avec le temps, ce mot est devenu commun dans les discussions, notamment chez les jeunes lorsqu’ils abordent les questions de la sexualité entre eux. Un mot qui fait plus figure d’une utilisation argotique que d’un terme totalement intégré à toute la population. Bite pouvait aussi s’utiliser dans le cadre d’une légère critique pour informer une personne qu’elle était bête (con comme une bite). En soit, nous utilisons le mot bite comme référence à l’appareil génital masculin car il s’est démocratisé dans les conversations comme une dénomination plus légère.

 

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0