Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Il s’ennuie et dessine des yeux sur une œuvre d’art à 800 000 €… au stylo BIC

Publié par Celine Spectra le 11 Fév 2022 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un tableau de l’Anna Leporskaya, artiste Russe a été victime en décembre dernier des pulsions pour le moins créatrices d’un gardien d’un musée d’Ekaterinbourg, en Russie.

La suite après cette publicité

En effet, alors qu’il était présent pour son tout premier jour de travail, il lui a pris l’idée de dessiner des yeux avec un stylo à bille sur deux des personnages n’ayant pas de visage de l’œuvre d’art.

Une œuvre d’art de 800 000 € détruite car un vigile s'ennuyé !

On peut voir les yeux dessinés sur les personnages

>> A lire aussi : Pluie d’iguanes, marmotte qui prédit du froid : Découvrez les 10 faits divers insolites de la semaine

La suite après cette vidéo

Une œuvre d’art de 800 000 € détruite par un vigile qui s’ennuyait !

La suite après cette publicité

« Les Trois figures » d’Anna Leporskaya a été vandalisée en décembre dernier dans une galerie d’art russe. L’auteur des faits, un agent de sécurité, a subitement décidé de dessiner des yeux sur deux des trois visages n’ayant initialement pas d’expression avec un stylo bille.

Le tableau en question a été réalisé entre les années 1932 et 1934. Il avait été assuré à environ 900.000 euros. Il était pour l’occasion exceptionnellement dévoilée lors d’une exposition d’art abstrait au Centre présidentiel Boris Eltsine à Iekaterinbourg. Dans cette galerie, l’homme commençait son nouveau travail et se serait ennuyé le premier jour. Son contrat n’aura, bien évidemment, pas été prolongé.

>> A lire aussi : Google Earth : 30 photos de lieux totalement insolites

La suite après cette publicité

Il risque trois mois de prison

L’incident n’a été signalé à la police que deux semaines plus tard, soit le 20 décembre. En effet, dans un premier temps, le ministère de l’Intérieur à Ekaterinbourg avait refusé d’ouvrir une enquête, car il jugeait que les dommages étaient “insignifiants”.

Mais ce ne fût pas la même histoire lorsque le ministère de la Culture a dénoncé l’absence d’action ! La police a alors immédiatement ouvert une enquête. L’homme risque désormais une amende, ainsi que trois mois de prison.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Brigitte Macron extrêmement jalouse de son époux ? Elle se rapproche d’un huissier pour une demande totalement insolite !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.