Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Les souris : les meilleures squatteuses de boîtes de conserve

Publié par Elodie Ribeiro le 25 Sep 2013 à 10:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
-savoye-a-pris-la-photo-d-une-des-souris-avec-son-portable

Ce n’est pas la première fois qu’une souris est retrouvée dans une boite d’haricot vert et ce ne sera malheureusement pas la dernière !

Publicité

Cette fois-ci la victime s’appelle Emmanuel, a 49 ans et habite en Isère. Il a acheté sa boite de conserve dans un supermarché Casino à Vif près de Grenoble.

« En vidant la boîte dans une passoire, je me suis aperçu qu’il y avait une souris au milieu des haricots« , raconte Emmanuel. « C’est surprenant, mais je peux vous dire que sur le coup, cela ne m’a pas fait rire du tout« .

Il a alors remis ses petits légumes et la souris dans la boîte et est allé montrer sa merveilleuse trouvaille au responsable du magasin. Ce dernier n’a pas du tout eu la réaction attendue : il a regardé dans la boîte et a trouvé … une deuxième souris ! Ce à quoi il a ajouté « Tiens, on a le droit à la famille« , une phrase qui n’a pas du tout plu à Emmanuel.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Depuis maintenant trois mois, Emmanuel demande à être indemnisé : « J’estime devoir obtenir une réparation, mais je me heurte à un mur. On me dit clairement que je peux toujours m’accrocher pour avoir quoi que ce soit ». Je ne trouve pas cela normal. Je ne sais pas d’où sont sorties ces souris, mais j’estime avoir été trompé sur la marchandise« , déclare-t-il.

Il faut savoir que le supermarché dans lequel vous avez acheté votre boîte de conserve n’y est pour rien. En cas de problème similaire, il faut s’adresser directement à l’usine où sont emballés les légumes. Vous pouvez aller jusqu’à porter plainte si vous voulez être sûr de toucher des dommages et intérêts : »la présence d’un animal mort, même stérilisé, constitue le caractère délictueux du produit alimentaire ».

souris dans haricots

 

Publicité

Un cas quasi identique est arrivé à Christiane, 61 ans, qui a trouvé une souris, non pas dans une boite de conserve, mais dans une brique de soupe Liebig !

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Après être rentré de chez le médecin pour une opération de l’estomac, Christiane se fit une soupe puisque les médecins ont été formels : elle ne peut manger que des aliments liquides. Elle apprécia le potage et décida de mettre le reste dans son réfrigérateur. Mais que ne fut pas sa surprise le lendemain lorsqu’elle voulu manger le reste ! « J’ai secoué un peu plus vivement et j’ai vu deux pattes et une queue. Et j’ai dit à mon ami, je suis sûre que c’est une souris. On a agrandi le trou de la brique et là est sortie une souris d’une vingtaine de centimètres du bout du nez au bout de la queue ». 

Christiane, dégoûté, n’a plus rien avalé pendant deux jours. Une enquête a été ouverte et Christiane attend des excuse de Campbell France qui gère la marque de soupe Liebig.

Publicité

Cette histoire est d’autant plus surprenante qu’on se demande tous (même l’entreprise Campbell) comment une souris aussi grosse a pu entrer dans une brique !

source : RTL