Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Pourquoi trouve t-on toujours les repas servis dans l’avion particulièrement mauvais ? Il y a une explication scientifique à cela !

Publié par La Rédaction le 02 Fév 2016 à 14:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous prenez l’avion et vous êtes de ceux qui y trouvent la nourriture médiocre. Vous blâmez ceux qui l’ont préparée. Et bien sachez qu’au delà de la qualité intrinsèque des repas servis en avion, d’autres éléments entrent en compte.

 

Les vidéos du jour à ne pas manquer

L’équilibre des sens est perturbé en avion

 

– L’ouïe est fortement sollicitée : le bruit ambiant amène à prêter encore plus l’oreille.

 

– L’odorat est également perturbé par l’hygrométrie en cabine. Le taux d’humidité tombe des 40% auxquels nous sommes généralement habitués à 12, voire 4%. Cela entraîne une sécheresse du nez mais aussi de la peau et des muqueuses.

av2

Les capacités gustatives elles-mêmes sont altérées

 

En effet, les papilles gustatives ne répondent plus de la même façon. Leur perte de capacité a été évaluée à 30%. Ceci est dû à la pressurisation et l’air conditionné. Notre organisme se déshydrate et les papilles ne différencient et n’apprécient plus les saveurs correctement.

Les parades et leurs conséquences sur les repas en vol

 

Il apparaît que la saveur de base relativement épargnée est l’umami (5ème saveur ajoutée il y a une trentaine d’années aux 4 basiques : salée, sucrée, acide, amère). Elle est présente dans les poissons, crustacés, tomates mûres. Ce sont donc des mets privilégiés en avion. Et le sel !

 

 

av3

 

av1

 

Source : Easy Voyage

Découvrez aussi : il affirme avoir trouvé la solution pour survivre à un crash aérien !

0