Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Quand votre colloc’ universitaire est hantée …

Publié par Elodie Ribeiro le 23 Sep 2013 à 10:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est l’histoire de quinze étudiants qui résidaient au sein d’une grande maison estudiantine de l’Ohio State University. Dans cette maison, des bruits étranges provenaient du sous-sol : portes qui claquent, meubles qui bougent, four qui s’allume au petit matin. L’un des résidents de la maison, Mark Hartman, a raconté à tout le monde  » l‘histoire du fantôme dans notre maison, venant ouvrir nos armoires, le four et le micro-ondes« .

La suite après cette publicité

Cependant, Mark était très suspicieux et ne croyait pas vraiment aux fantômes. Il a alors décidé de visiter tout les moindres recoins de sa maison. C’est à ce moment là qu’il découvrit dans le sous-sol, une porte fermée à clef. Mark Hartman raconte : « derrière la porte, il y avait des bruits bizarres, notamment des sons d’alarmes « . Il décida alors, avec tous ses autres colocataires de faire venir un serrurier afin de pouvoir ouvrir cette mystérieuse porte.

La suite après cette vidéo

Derrière la porte des secrets se cachait … une chambre ! Qui plus est, entièrement aménagée. Un seizième étudiant mystère vivrait dedans sans que personne le sache ? Tout le laisse à croire. 

L’agent immobilier a fini par expulser l’étudiant. Ce dernier s’appelle Jérémy et résidait dans la maison depuis plus d’un an. Il avait accès à la salle de bain et aux chambres des autres résidents. Jérémy s’est avéré être un étudiant plutôt sympathique qui a profité du manque de surveillance de la résidence. L’un des étudiants, Brett Mugglin, l’avait déjà croisé dans la maison mais l’avait pris pour un ami de l’un de ses camarades. Il déclare  : « Ça me fait vraiment de la peine pour lui, mais il n’avait rien à faire ici« .

La suite après cette publicité

D’ailleurs cette histoire n’est pas sans conséquence puisqu’un groupe d’étudiants a porté plainte contre l’agence responsable de cette maison estudiantine pour avoir été si peu attentive et prévenante. Ba oui, imaginez que l’étudiant mystère eu été un pédophile ou autres psychopathes !

 

DÉCOUVREZ EGALEMENT LA MAISON HANTÉE EN LOZÈRE AINSI QUE LE FANTÔME D’UNE NONE QUI TERRORISE LA SICILE

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.