Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Pour réveiller son colocataire sourd, ce jeune homme a trouvé la solution !

Publié par Helene le 16 Juin 2018 à 8:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Se réveiller le matin est souvent difficile, mais pour un sourd, c’est mission impossible ! Vous allez voir qu’un jeune homme a trouvé la solution pour faire sortir son colocataire du lit !

La suite après cette publicité

 

Sa mission du matin : réveiller son colocataire sourd

Qui n’a pas déjà pesté après son colocataire parce qu’il nous a réveillé en sursaut en parlant trop fort ou en faisant trop de bruit ? Ce n’est pas le problème de ce jeune homme, qui vit en colocation avec un sourd. Sa mission le matin, c’est de parvenir, par tous les moyens, à réveiller son ami. Il semblerait qu’il ait enfin trouvé la solution !

La suite après cette publicité

 

Un caisson de basse et deux enceintes

En plaçant un caisson de basse de 18 pouces ainsi que deux enceintes de 15 pouces sous le lit de son colocataire et en mettant le volume à fond, il parvient à réveiller son ami sourd avec les vibrations provoquées par les appareils. Et cela, tout en douceur. Bluffant !

La suite après cette publicité

Peut-on percevoir la musique quand on est sourd ?

Un son étant composé de différentes ondes sonores et de diverses fréquences, cela permet aux personnes atteintes de surdité de percevoir les vibrations et de ressentir la musique. Certains évènements musicaux prévoient des dispositifs spécialement conçus pour les sourds afin de démultiplier leurs sens. Grâce à des planchers vibrants les aidant à sentir les fréquences basses, ou en utilisant des enceintes suffisamment puissantes, ils peuvent apprécier la musique, à leur manière.

 

La suite après cette publicité

En 2013, le groupe de rock Fumuj a notamment proposé un show multi-sensoriel accessible aux sourds et malentendants à Paris. Pour les aider à mieux percevoir leur musique, ils ont installé des colonnes dotées de récepteurs vibrants s’allumant en fonction des chansons et distribué à chacun des airbags pour les aider à ressentir les vibrations. Ils ont également placé des capteurs et des lampes led sur la batterie pour que les lumières s’allument en fonction du rythme de la musique. Enfin, une chanteuse traduisait les paroles des chansons en langage des signes.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.