Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Ronald Wayne : le 3ème fondateur d’Apple a connu un destin très inattendu

Publié par Justine Rousseau le 04 Sep 2021 à 21:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ronald Wayne, ou le beau perdant de la pomme croquée, a co-créé la société Apple en 1976. Par peur de la saisie de ses biens, 13 jours plus tard, il s’en va et revend ses parts. Pour sa défense, rien n’était sûr…

>>> À lire aussi : Steve Jobs : son lourd secret de famille enfin dévoilé au grand jour

Ronald Wayne : Le malchanceux

Quand on pense à Apple, le nom de Ronald Wayne est trop souvent oublié comparé au deux autres créateurs Steve Jobs et Steve Wozniak. Pourtant il est le dessinateur du premier logo de la société et a rédigé des documentations. Le logo représentait une pomme sur le point de tomber sur la tête Isaac Newton, assis contre un arbre.

Alors âgé de 43 ans en 1976, il fait partie de l’équipe qui a travaillé dans le garage des parents Jobs. Étant de seul à posséder des biens saisissables, il était celui vers qui se tournaient les créanciers.

Il est celui qui a rédigé le premier manuel d’instruction et le premier certificat d’Apple. Ses parts dans l’entreprise : 10 %. Qu’il a gardées pendant 13 jours seulement. Environ 58 milliards de dollars, voilà ce qu’aurait pu posséder, s’il n’avait pas vendu  sa part. Malheureusement, plus âgé que les deux autres et étant père de famille, il n’a pas pris le risque de jouer ses biens.

ronald wayne

Mais il ne regrette rien

« Si j’étais resté à bord, je serais incroyablement fortuné, mais je serais également l’homme le plus riche du cimetière, après être mort d’une crise cardiaque », témoigne Ronald Wayne.

Ronald ne s’est cependant jamais acheté de produits Apple avant qu’on lui offre un iPad 2. Aujourd’hui âgé de 87 ans, il ne regrette pas son geste et dit avoir eu de bonnes raisons de le faire. Ronald Wayne bénéficie maintenant d’aides sociales.

Et pour en ajouter un couche, en 1990 il a vendu l’accord original de la société signée par les trois fondateurs en 1976 pour une valeur de 500$. En 2011, cet accord s’est vendu aux enchères pour 1,6 millions de dollars

>>> À lire aussi : Il investit 20 dollars dans une cryptomonnaie et devient multimilliardaire le lendemain… à un détail près

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.