Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Le Saviez-Vous #394 : Pourquoi bâiller est si « contagieux » ?

Publié par La Rédaction le 08 Jan 2016 à 7:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela parait drôle à première vue mais tout le monde aura remarqué le fait que bâiller est contagieux. Nous allons essayer d’expliquer cela de la façon la plus simple possible dans ces quelques lignes.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Si une personne bâille, la personne à ses côté va bailler à son tour et ce dans à quelques secondes d’intervalle. Cette contagion s’explique par l’expression « échokinésie du bâillement », qui est un lien entre la perception d’autrui et le fonctionnement neuronal. Ici, les neurones qui entrent en scène sont les neurones miroirs qui, comme son nom l’indique fonctionne comme un miroir et qui reproduit automatiquement ce que l’autre fait.

b1

La suite après cette publicité

Cela a d’ailleurs été prouvé par le biais de l’observation de l’IRM neuronal d’un cerveau lorsqu’il est face à un bâillement. Le seul petit « hic » est que l’activation de ce genre de neurone peut avoir une corrélation avec un blocage moteur. Mais rassurez-vous, c’est un problème qui nous arrive à tous et ce n’est pas pour autant qu’on a un gros problème !

b3

En gros, le bâillement est une manière de manifester l’empathie à conséquence immédiate. Cependant, une chose qu’on a pu remarquer est le fait que si une personne et concentrée sur une chose précise, elle n’est pas sensible à ce caractère contagieux du bâillement.

b2
Source : Sciences et Avenir

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.