Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Infections de Covid-19 : cette nouvelle découverte très encourageante qui redonne espoir

Publié par Salomee le 17 Juil 2020 à 10:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des chercheurs américains du laboratoire Lincoln du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont fait une découverte surprenante. Ils ont mis en lumière une différence dans la voix des personnes infectées au covid-19, ce qui pourrait permettre de potentiellement dépister les contaminations, même chez les individus asymptomatiques, via ce procédé insolite. Retour dans cet article.

À lire aussi : Moderna, ce vaccin plus que prometteur contre le covid-19 !

Les scientifiques détectent des différences dans les voix des personnes contaminées

En écoutant des enregistrements audio de personnes infectées par le covid-19, une équipe de chercheurs a détecté la présence de biomarqueurs spécifiques dans les voix écoutées. Pour cette raison, ils ont poussé ces recherches plus loin. Le responsable de l’étude, Thomas Quatieri et son équipe ont donc téléchargé des extraits vidéos Youtube de stars ayant répondu à des interviews alors qu’elles étaient infectées mais encore asymptômatiques. Ils les ont comparé à leurs voix d’avant l’arrivée de l’épidémie.

Résultat : ils ont détecté des caractéristiques vocales spécifiques à une contamination au covid-19 dans ces voix. En effet, les personnes infectées produisent des mouvements de voix beaucoup moins complexes dus à la solidification des muscles produite lors des contaminations. Les principaux symptômes du covid-19 sont une toux sèche, des difficultés respiratoires et une inflammation du système respiratoire, qui change notre manière d’inspirer et d’expirer l’oxygène. Selon Thomas Quatieri, « cet air interagit avec d’autres muscles potentiellement enflammés lors de son voyage vers la production de la parole. Ces interactions ont un impact sur le volume, la hauteur, la stabilité et la résonance de la voix, des qualités mesurables qui forment la base des biomarqueurs » .

Ces différences dans les voix des personnes contaminées ne sont pas percevables à l’oreille humaine mais peuvent être détectées par un appareil ou une application…

Une application pour dépister les patients infectés via leurs voix

Face à ces résultats surprenants, les chercheurs ne comptent pas s’arrêter là. À l’heure actuelle, ils approfondissent leurs recherches dans le but de créer une application mobile permettant de « détecter les infections tôt, avant que les gens ne se sentent malades ou, surtout, mettre en lumière ces sous-groupes de personnes qui ne se sentent jamais malades ou ne présentent aucun symptôme” a expliqué Jeffrey Palmer, le directeur du groupe de recherche. De plus, « cette capacité de détection pourrait aider les médecins à surveiller à distance les progrès de leurs patients ou à surveiller les effets d’un vaccin ou d’un traitement médicamenteux” continue ce scientifique.

Depuis l’arrivée du covid-19, des chercheurs et scientifiques du monde entier planchent et analysent ce virus démoniaque. Le but est de permettre de mettre fin aux transmissions pour enrayer l’épidémie, qui reprend d’ailleurs dans de nombreux pays. En France, les autorités alertent sur le début d’un rebond de celle-ci. Le gouvernement ne parle pas encore de deuxième vague, pourtant très attendue, mais se prépare au pire. Il est donc nécessaire de rester prudent pour se protéger les uns les autres.

À lire aussi : Coronavirus : Olivier Véran annonce une terrible nouvelle…

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail