Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

S’épiler entièrement le visage : cette nouvelle tendance qui peut avoir des conséquences dramatiques !

Publié par Manon le 21 Fév 2021 à 10:33

Sur TikTok, une nouvelle technique d’épilation fait fureur. Les clients n’hésitent pas à s’enduire entièrement le visage de cire chaude. Pourtant, les médecins s’inquiètent face à cette pratique, qui peut provoquer des brûlures notamment.

>>> À lire aussi : VIH : cette rumeur absurde sur l’épilation du maillot a effrayé de nombreuses personnes

La nouvelle technique d’épilation fait un tabac sur les réseaux sociaux

C’est le barbier Renaz Ismael qui a popularisé cette nouvelle technique d’épilation. Les vidéos de l’homme sont devenues virales sur le réseau social TikTok. En novembre 2020, la première vidéo de cette épilation a été publiée. Toutefois, seulement la partie supérieure du visage était recouverte de cire, la moitié inférieure étant encore découverte.

Alors, ce barbier explique qu’il s’agit d’une pratique courante au Moyen-Orient. Pourtant, il a précisé à la BBC News : « Je suis la première personne au monde à avoir pratiqué l’épilation à la cire en entier ».

Désormais, la pratique fait fureur sur les réseaux sociaux. Cependant, elle présente de nombreux risques. 

technique épilation tiktok

>>> À lire aussi : Petits points rouges après l’épilation : comment éviter cet effet « jambes de fraise » ?

Une pratique dangereuse

La docteur Emma Wedgeworth est dermatologue ainsi que porte-parole de la British Skin Foundation. Elle a été interrogée par le MailOnline. Alors, elle rapporte : « Ce n’est pas une bonne idée de couvrir tout le visage avec de la cire. Il s’agit d’une pratique insensée, qui risque de faire plus de mal que de bien et je ne la conseillerais pas ».

De plus, la médecin s’inquiète face à l’utilisation de cette épilation à la cire sur les enfants. Elle explique ne pas comprendre l’intérêt de cette pratique sur les plus jeunes. Alors, elle ajoute : « Et si les points noirs posent un problème, il existe de nombreuses autres options, bien meilleures ».

De son côté, le Dr Simran Deo tire la sonnette d’alerte. « Si les voies respiratoires sont obstruées, l’oxygène ne peut pas entrer, et si la cire n’est pas éliminée assez rapidement, il y a un risque d’étouffement lorsque la cire a durci », explique-t-il au DailyMail.

>>> À lire aussi : Pilosité : Entre stéréotypes de genre et liberté, va-t-on vers la fin du diktat de l’épilation féminine ?