Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une université va payer des glandeurs pour ne rien faire

Publié par Nicolas F le 24 Août 2020 à 6:33

Vos parents vous ont toujours fait croire qu’il était impossible de gagner de l’argent en ne faisant rien ? Ils vous ont menti. Une université allemande va offrir des bourses à des glandeurs. Bien sûr, ils devront se prêter au jeu et accepter de devenir les cobayes d’une étude sur les gens qui ne font rien de leur vie.

> À lire aussi : Ces stagiaires sont payés pour dormir : lorsque vous allez connaitre le montant, vous allez halluciner !

Vous allez enfin être payé pour ne rien faire

L’université des Beaux-Arts de Hambourg, en Allemagne, va rémunérer des glandeurs dans le cadre d’un projet d’étude sur la paresse et l’oisiveté. Il sera question d’étudier le comportement de personnes ayant un manque d’ambition. Il suffira de vous relaxer, de passer votre temps comme vous le faites habituellement. Vous souhaitez vous porter candidat ? Malheureusement, seules 3 personnes seront sélectionnées. Chacune d’entre elle recevra 1600 €… pour ne rien faire.

> À lire aussi : Alerte job de rêve : Vous pouvez être payé pour regarder tous les Harry Potter !

Cette étude rémunère les paresseux pour qu’ils fassent ce qu’ils font de mieux

Sur le formulaire de candidature, il faut répondre à deux questions (pas trop tout de même, cela pourrait déjà vous demander trop d’effort). Les questions sont : « Quelle est la chose que vous ne voulez pas faire ? » et « Pourquoi il est important pour vous de ne pas faire cette chose en particulier ? » Le professeur Friedrich von Borries qui mène cette enquête souhaite trouver des pistes pour vivre autrement. Selon lui, bien que l’on vive dans une société qui souhaite « consommer moins d’énergie » et « gaspiller moins de ressources », le système actuel est totalement contraire. Grâce à cette enquête, qui fera partie d’une étude appelée École de l’inconstance : vers une vie meilleure, il compte voir si une personne qui a des ressources financières (grâce à la bourse qu’il offrira) se reposera sur ses lauriers ou tentera de faire quelque chose. L’Association des contribuables allemands (BdSt) a déjà fait savoir qu’elle allait enquêter sur le financement de la bourse d’étude. L’association qui traque les chômeurs et les fraudeurs n’a pas l’air heureuse de découvrir qu’un glandeur gagnera de l’argent pour ne rien faire.

> À lire aussi : Etre payé 8800 euros pour faire caca : l’offre d’emploi qui va plaire aux gens qui ont un bon transit !

Crédits : Universal Picture – Source : Unilad