Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Voilà ce qui se passe quand vous enveloppez vos dents dans de l’aluminium pendant 30 minutes… Vous allez absolument vouloir tester !

Publié par Elsa le 27 Mar 2016 à 11:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avoir des dents bien blanches, un sourire de star éclatant….le rêve de tous non ? Oui mais ce n’est pas si simple… On boit du thé, du café, parfois on fume… Bref, nos dents ne sont souvent pas aussi blanches qu’on l’aimerait et les traitements chez les dentistes sont souvent très couteux. Alors sachez qu’il existe quelques remèdes maison. Nous allons vous en présenter un.

 

Avec du bicarbonate de sodium, du sel et de l’eau, formez une pâte que vous pourrez étaler sur vos dents. Recouvrez bien vos dents de cette pâte et enveloppez les dans de l’aluminium. 30 minutes plus tard retirez l’aluminium, rincez la pâte et lavez vous les dents normalement ! Vous pouvez faire cela une fois tous les 10 jours sans risquer d’abimer vos dents et vous verrez qu’elles retrouveront véritablement leur blancheur !

gt

 

h

NDLR : concernant la toxicité de l’aluminium, l’assimilation de l’aluminium en tant que métal est quasi nulle par voie orale, c’est même un métal autorisé pour le contact alimentaire car il n’y a jamais eu de toxicité observée.
Ce sont les dérivés de l’aluminium (phosphure d’aluminium par exemple) qui  peuvent être toxique ou l’aluminium lui même mais en poudre très fine par contact cutané (hypersensibilisation) ou respiratoire (neurotoxicité). Sachez toutefois que des dérivés d’aluminium sont utilisés dans les déodorants et dans des applications thérapeutiques comme les vaccins. Vous pouvez consulter la fiche technique et de toxicité de l’aluminium sur le site de L’INERIS (L’Institut National de l’EnviRonnement Industriel et des RisqueS).

Néanmoins, il n’est bien évidemment pas conseillé d’en ingérer volontairement, surtout de gros morceaux ne serait-ce que pour des risques de perforation intestinale (risque cependant très faible).