Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Interviews

« Quand on m’a dit cancer du sein, j’étais plus que surpris » : Franck Marandet se confie sur son cancer du sein qu’il a attrapé à 41 ans, une maladie très rare chez les hommes ! (vidéo)

Publié par Romane TARDY le 10 Jan 2021 à 17:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Franck Marandet a appris qu’il avait un cancer à l’âge de 41 ans. Ce n’était pas n’importe quel cancer : il s’agissait d’un cancer du sein. Seulement, 1% des cancers du sein touchent les hommes. Franck a raconté au Tribunal Du Net son histoire lors d’une interview exclusive. Découvrez-la dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : « Ça a été un cadeau de travailler avec Charles Aznavour », rencontre avec Magali Ripoll, la musicienne de N’oubliez pas les paroles (VIDÉO)

Franck Marandet, un homme atteint d’un cancer du sein

Franck Marandet, papa de 42 ans, a vécu l’an dernier une période très difficile. Alors qu’il est en vacances dans le Sud dans sa famille, il entend son téléphone sonner. En décrochant, son médecin lui annonce qu’il a les résultats d’une biopsie passée quinze jours plus tôt et le résultat n’est pas bon. Le médecin a trouvé une tumeur dans le sein.

Franck a donc développé un cancer du sein, une maladie très rare chez les hommes (1% de ces cancers concernent des hommes). Comme nombre de personnes, Franck ignorait que cela pouvait toucher les hommes : « Quand on m’a dit cancer du sein, j’étais plus que surpris » , a-t-il confié. Son entourage et surtout ses amis n’y ont pas cru : « Quoi, un cancer du sein, mais tu te fous de ma g***** » . Quand ils ont compris que ce n’était pas une plaisanterie, sa famille s’est effondrée.

Une annonce difficile

Le plus dur a été de l’annoncer à sa fille de 5 ans. Franck décide de lui en parler le soir même. Il prend alors sa fille sur ses genoux et lui explique qu’il a une maladie grave qui s’appelle le cancer. La réaction de la petite fille est bouleversante : « Papa, est-ce que tu vas mourir ?  » . Il a tenté de la rassurer au maximum mais ce n’était pas facile de trouver les mots.

Après l’avoir annoncé à ses proches, Franck a dû commencer les soins. Il procède d’abord à six mois de chimiothérapie suivie d’une opération, une double mastectomie, et enfin de radiothérapie. La chimiothérapie a été le plus épuisant : « J’avais eu 8 séances donc la on est un peu HS, puis on met du temps à remonter la pente, puis on en prend une deuxième donc on s’écroule un peu plus bas donc on a tendance à s’écrouler au fur et à mesure » . La perte de cheveux, de sourcils et de force physique a aussi été très compliquée : « Sur les photos, j’ai l’impression d’avoir 80 ans et de plus être moi-même » .

Une véritable expérience

Malgré quelques petites douleurs persistantes, sept mois plus tard, Franck est totalement remis de son cancer. Il n’a que de petites cicatrices et surtout il n’a perdu que les tétons : « C’est aussi le gros avantage d’être un homme dans cette maladie, c’est qu’évidemment la mutilation est assez bénigne » .

Franck a souhaité partager son expérience. Il raconte son histoire dans son blog Fin du monde et poisson rouge ainsi que dans un livre, qu’il décrit comme un « journal de bord » et un « exutoire » . Il est sorti différent de cette épreuve : « Là où j’ai vraiment gagné c’est sur ce fameux lâcher-prise » . Il a même « pris beaucoup de plaisir à vivre cette expérience là » .

A lire aussi : « Pendant que tu danses, enlève ton T-shirt, mets-toi torse nu » , Anthony Colette, danseur professionnel de Danse avec les Stars nous dit tout sur son parcours et sa participation à l’émission !

0