Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : pourquoi certaines personnes ne peuvent déféquer que chez elles ?

Publié par Charlène Deveaux le 31 Jan 2022 à 14:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chez Le Tribunal du Net, on aime bien vous aider à comprendre certaines questions qui se posent dans votre tête et à élucider certains mystères qui peuvent roder autour de votre manière de penser ou de vos habitudes. Et en parlant d’habitude, celle qui va suivre est pour le moins insolite !

La suite après cette publicité

Après s’être questionné sur l’origine des clichés sur les gens du Nord, on se penche aujourd’hui sur une problématique pour le moins étrange et pourtant, très compréhensible. À votre avis, pourquoi certaines personnes ne peuvent déféquer que chez elles ?

WC maison

La suite après cette vidéo

Pourquoi certaines personnes n’arrivent à déféquer que chez elles ?

La suite après cette publicité

Que ce soit lors d’un repas chez des amis, lors d’un séjour en vacances, au restaurant ou bien à votre lieu de travail, il vous est impossible de vous rendre aux toilettes pour faire plus qu’uriner ? Cela vous embarrasse, vous gêne ou vous êtes simplement bloqué et/ou paralysé ? Peut-être que sans le savoir, vous souffrez d’un trouble.

Ce trouble, il a un nom, et ça s’appelle la parcoprésie. Une particularité très encombrante et déstabilisante pour la personne concernée, puisque celle-ci s’empêche constamment d’aller faire (certains) de ses besoins, ou du moins réfléchir à un endroit spécifique où elle peut se sentir un minimum à l’aise.

À terme, cette peur n’est pas sans risques. En effet, si s’empêcher d’uriner favoriser la promulgation des bactéries et peut engendrer des infections urinaires telles que des cystites, ne pas aller correctement à la selle provoque des troubles digestifs (crampes, douleurs dans le bas ventre) ou même de lourds problèmes de constipation.

La suite après cette publicité

Cette angoisse vient d’un sentiment profond de honte, celui de déféquer. Cette phobie est d’ailleurs beaucoup plus présente chez les femmes que chez les hommes. C’est une étude publiée dans la revue Current Psychology qui affirme que ce trouble est avant tout cérébral. Une faille psychologique qui tire sûrement ses sources des nombreux clichés autour des femmes, comme le fait que celles-ci n’auraient pas de poils, qu’elles sont faites pour enfanter, ou bien qu’elles ne vont aux toilettes que pour faire la petite commission.

Si vous êtes concerné par la parcoprésie, il devient urgent de consulter et de rechercher les origines de cette anxiété, car c’est primordial pour votre bien-être et votre santé. Mais surtout, dans une ère où la parole des femmes s’émancipe, faire un travail sur soi-même car il n’y a rien de plus naturel que de se rendre aux toilettes, et qu’il n’y a aucune honte à avoir à ce sujet.

 

La suite après cette publicité

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.