Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Les tatouages font-ils transpirer davantage ? Les scientifiques répondent !

Publié par Emma le 17 Juil 2019 à 20:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous êtes tatoués, vous avez forcément déjà entendu un grand nombre d’idées reçues. « Oui mais tu le regretteras plus tard » , « ça vieillit mal » , « tu trouveras jamais de travail » et on vous épargne les meilleures. Mais parmi elles, la question de la transpiration revient souvent. Alors est-ce qu’avoir un tatouage fait davantage transpirer ou non? Et bien des scientifiques se sont penchés sur la question et ont publié une étude dans le Journal of Science and Medicine in Sport. Le résultat risque de vous surprendre.

>> À lire aussi : Canicule : peut-on vraiment briser la fenêtre d’une voiture pour sauver un chien ? 

Une étude réalisée sur 22 personnes

Y a t-il un lien entre transpiration et tatouage ? Si l’imaginaire collectif a tendance à penser que oui, des scientifiques ont souhaité mener une étude sur cette problématique. En Australie, des chercheurs ont réalisé des tests sur 22 hommes et femmes de 18 à 45 ans avec au moins un tatouage de plus de deux mois. Les dimensions recherchées pour le dessin étaient d’un peu moins de 12 cm et 50% ou plus de couleur. Pour être sûrs que l’étude ne soit pas biaisée, ils ont sélectionné une part représentative de la population.

Une fois sélectionnés, les participants ont effectué quatre intervalles de cinq minutes, avec une minute de repos entre chaque, sur une bicyclette, un rythme d’effort qui correspond à du cyclisme ou de la natation. Un effort intense pour bien les faire transpirer.

>> À lire aussi : Découvrez la signification de vos tatouages préférés 

Les tatouages ne font pas plus transpirer

Afin de déterminer si les personnes tatouées transpiraient davantage, des scientifiques leur ont fait faire une séance de sport intensive. D’après l’étude, la fréquence cardiaque des participants était d’environ 165 battements par minute. Pendant ce temps, des patchs absorbants étaient disposés sur une zone tatouée et sur une autre non tatouée.

La conclusion risque de vous surprendre : chaque participant a perdu en moyenne 0.92 milligramme de sueur par centimètre carré sur sa zone tatouée et 0.94 milligramme sur sa zone non tatouée.

Malgré l’opinion générale, l’encre du tatouage ne vous fera donc pas transpirer davantage.

>> À lire aussi : Quels sont les meilleurs sites pour regarder du football en streaming ? 

0