Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Après avoir fait confiance à son petit ami au sujet de la contraception, elle estime avoir fait une grave erreur

Publié par Celine Spectra le 02 Mai 2023 à 9:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À l’âge de 24 ans, une jeune femme a fait confiance à son petit ami en ce qui concerne la contraception. Avec le recul, elle estime avoir fait une grave erreur.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Vik cette intelligence artificielle qui vous parle de sexe, d’amour, de contraception et de maladies !

Les femmes peuvent-elles faire confiance à leur petit ami au sujet de la contraception ?

Lorsqu’elle avait 24 ans, une jeune femme a fait confiance à un homme pour la contraception. Huit ans plus tard, elle estime avoir fait une grave erreur, car la conséquence de cette décision est maintenant scolarisée.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Comme elle l’explique à l’époque, son ex était enthousiaste à l’idée que la méthode du cycle naturel était infaillible. Ce qui signifiait qu’ils ont cessé d’utiliser toute autre contraception, y compris les préservatifs. Elle qui avait fait tant subir à son corps, de la pilule au patch, en passant par l’implant, elle était alors très heureuse de faire confiance à son jugement.

Avec le recul, c’était la chose la plus stupide que j’ai jamais faite.

La suite après cette publicité

En effet, comme elle le raconte, quelques semaines plus tard, ses règles n’arrivaient pas. Elle s’est donc empressée de faire un test de grossesse. Lorsque les lignes bleues positives sont apparues, elle était stupéfaite.

>> À lire aussi : Cette femme n’a pu concevoir d’enfant car elle portait un stérilet pendant 29 ans sans s’en rendre compte

Après avoir fait confiance à son petit ami au sujet de la contraception, elle estime avoir fait une grave erreur
Pexels
La suite après cette publicité

Elle avait perdu le contrôle sur son avenir

Comme le révèle la jeune femme, cette découverte lui a fait perdre tout contrôle de son avenir. Elle qui pensait jusqu’alors que si jamais elle tombait enceinte, l’avortement serait le choix évident… Dans les faits, « c’était tout sauf ça ».

Elle s’est bien rendue dans une clinique d’avortement, mais dès qu’elle s’est assise dans la salle d’attente, elle s’est sentie très mal et a décidé de laisser les choses à la nature. Une décision non soutenue par le géniteur. La laissant ainsi face à son devenir de mère célibataire.

La suite après cette publicité

À l’époque, je voulais un petit ami, pas un bébé. J’ai choisi de garder l’enfant mais mon ex n’a pas choisi la paternité.

>> À lire aussi : Son mari la trompe avec sa sœur. Elles sont toutes les deux enceintes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.