Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Le « love bombing » : une mode perverse qui fait des ravages sur les sites et les applications de rencontres…

Publié par Charlene le 15 Jan 2021 à 14:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le « love bombing » : késako ?

En amour, les tendances vont et viennent. Avant, on s’écrivait, on se rencontrait, on se retrouvait. Mais à l’ère de l’amour 2.0, de Tinder et autres applications de rencontre, les choses sont différentes. Tout se passe bien plus vite, les relations évoluent. Bref, l’amour aujourd’hui se vit d’une manière un peu différente qu’autrefois. Et s’il existe des tendances en amour, il faut savoir qu’il en existe également en désamour. Eh oui, un tout nouveau terme a d’ailleurs fait son apparition et il s’agit du « love bombing ». Explications.

love bombing

Ne succombez pas aux love bombers…

Un « love bomber » est la plupart du temps, un pervers narcissique. Le genre de personne sur qui il vaut mieux éviter de tomber. Celui (ou celle) qui va vous rendre accro, qui va vous élever au plus haut des montagnes russes. Avant de vous faire dévaler la pente sévère. Une fois que vous avez « mordu », et que vous êtes « total in love », le love bomber devient distant. Il change de comportement de façon brutale. Vous n’avez presque plus de nouvelles, plus de SMS, plus d’émojis romantiques, et autre snaps. C’est d’ailleurs le psychiatre Dale Archer qui a pour la première fois évoqué le terme. En clair, si vous avez l’impression que les choses vont un peu trop vite, calmez le jeu direct. Ou essayez de ne pas vous laisser prendre au jeu. Plus facile à dire qu’à faire, pas vrai ?

Ps : le terme n’a peut-être trouvé un nom que récemment, mais je crois que ce concept existe depuis bien longtemps déjà. Fuis-moi, je te suis, suis-moi, je te fuis…

0