Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Michaël et Julie : leur coup de foudre improbable pendant un test nasal !

Publié par Jessy le 29 Avr 2021 à 7:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Qui a dit que la crise sanitaire empêche de faire des rencontres amoureuses ? Même si les bars et restaurants demeurent encore fermés, le coup de foudre que vous attendez pourrait bien se trouver dans un centre de dépistage. C’est le cas pour Michaël, un préleveur, et Julie, une patiente cas contact, qui sont tombés amoureux lors d’un prélèvement nasal.

De faux tests PCR sont fournis illégalement à certains voyageurs

>>> À lire aussi : Elle mesure un mètre de plus que son mari, mais leur amour est plus fort que tout…

Il était une fois, Julie et Michaël !

Il était une fois, en France, une pandémie qui a réuni deux êtres. Alors que la Covid-19 fait rage dans le pays, le gouvernement décide d’ouvrir plusieurs centres de dépistage dans tout le territoire. L’objectif ? Tester, alerter, protéger. Et c’est d’ailleurs dans cette optique que des millions de Français se font tester chaque jour. Un jour de novembre 2020, à Belfort, la vie sentimentale de deux être sera pourtant bouleversée. À 21 ans, Julie, une infirmière, doit faire un test nasal après avoir appris qu’elle était cas contact d’une de ses collègues. Un test PCR qui ne lui fait pas plaisir, mais qu’elle est obligé de subir pour se protéger, mais également les patients et ses proches. Au centre de dépistage, Julie fera la rencontre de Michaël, le préleveur au charme fou.

>>> À lire aussi : Un homme a violé des femmes de son village et des environs pendant 20 ans ! La justice le condamne

L’idylle commence grâce à un test PCR

Un test PCR, ce n’est pas la première fois que Julie doit en faire un. Et elle n’en garde pas un bon souvenir. « J’en avais pleuré de douleur la fois précédente. Heureusement, en arrivant au centre de dépistage de Belfort, il y avait ce jeune homme qui a su me faire oublier l’anxiété » confie la jeune femme à l’Est Républicain.

Le jeune homme en question, il s’appelle Michaël, en charge de lui faire le prélèvement nasal. Le coup de foudre est instantané, et les deux êtres parlent pendant une heure. Ces derniers s’échangent leurs réseaux sociaux, et continuent la discussion pendant une semaine, avant de se rencontrer enfin sans masque. « Depuis, on ne s’est plus quittés. Pas un seul jour, pas une seule nuit l’un sans l’autre » explique Julie au média. Et ils vécurent heureux, et eurent beaucoup d’enfants ?

>>> À lire aussi : Cette femme pensait avoir trouvé l’homme de sa vie mais elle va découvrir l’impensable

Source :  L’Est Républicain
0